Ondes, santé et société : le résultat de la Conférence de citoyens parisienne

Towers

La ville de Paris avait initié en mars dernier une conférence de citoyens sur le thème « Ondes, santé, société ». Les citoyens qui ont pris part à cette expérience de démocratie participative viennent de remettre leurs recommandations : le document intégral est disponible en téléchargement.

Réduire les niveaux d'émissions à 0,6 V/m, protéger les enfants, mesurer, informer sont des recommandations qu'on aura pu voir ailleurs.

Plus inattendue, la demande n°5 : « Développer le savoir vivre ensemble dans les transports en commun ». Il y est question de lutter contre l'usage du téléphone portable dans le métro et le RER pour répondre à la gêne ressentie par une partie des usagers, avec si nécessaire l'application d'amendes.

Enfin, il y a un sujet qui mérite, selon moi, d'être débattu plus avant : « Vers une reconnaissance de l’intolérance aux champs électromagnétiques ». Quelle réponse sociale doit-on donner aux personnes qui se disent électrosensibles ? Faut-il reconnaître l'électrosensibilité comme un handicap ? A quoi ce statut donnerait-il droit ? Serait-ce suffisant ? Une recommandation similaire était sortie du récent Grenelle des Ondes.

Afficher une version imprimable

Commentaires

Exprimez-vous ! L'association Sciences et Démocratie se bat pour donner la parole aux citoyens dans les débats « science société ». Vos messages renforceront notre motivation.

Re: Ondes, santé et société

L'indépendance du groupe de personne qui donnent des réponses doit être sans faille. La valeur des réponses doit être vérifiables par tous. Encore nombreux sont les croyants qui font des focus.
Evoluer dans un nuage de micro ondes est naturel depuis l'aube des temps. La solution est hors cadre. Evitons les focus.