L’INRA s’offre un site participatif pour co-construire ses priorités de recherche

L’INRA (Institut national de la recherche agronomique) définit en 2010 ses orientations de recherche pour les 5 prochaines années. Pour les construire avec ses partenaires, elle met en discussion 7 priorités scientifiques issues d’une première phase de réflexion interne.
Du 27 janvier au 10 avril 2010, ces priorités sont ouvertes aux commentaires au travers du site participatif www.inra2014.fr.
Le 4 mars 2010, un atelier de discussion aura lieu avec les partenaires au Salon international de l’agriculture.
Du 11 février au 9 avril 2010, des débats internes se dérouleront dans chacun des centres INRA.

  • Conjuguer les performances économiques, sociales et environnementales de l’agriculture
  • Minimiser les risques environnementaux, quantifier et maximiser les services écosystémiques (eau, biodiversité…) rendus par les activités agricoles et forestières
  • Mieux connaître les transitions alimentaires et leurs effets
  • Développer et valoriser le carbone renouvelable pour la chimie et l’énergie
  • Adapter l’agriculture au changement climatique et réduire sa contribution à l’effet de serre
  • Renforcer les capacités de prédiction en biologie et en écologie
  • Rechercher les cohérences systémiques et territoriales pour la sécurité alimentaire mondiale

Le site www.inra2014.fr est organisé de façon extrêmement simple : à partir de la page d’accueil qui présente la démarche, on a accès à 7 pages correspondant à chacune des priorités à débattre. Ces pages sont bâties sur le même modèle : une vidéo introductive, les messages reçus affichés chronologiquement puis le formulaire de commentaire.

Site www.inra2014.fr

Mais le site évoluera-t-il si la participation des internautes est importante ? Rien n’est indiqué à ce sujet. Si les contributions s’accumulent sur ces 7 pages uniquement, le site risque vite d’être atteint du syndrome “forum”, avec des discussions que personne ne peut humainement lire en totalité, qui partent dans tous les sens, avec de nombreuses redites.

Que ces considérations ne vous freinent pas dans votre élan de contributeur. Pour l’instant la participation est très faible : depuis son lancement il y a une semaine, le site a reçu 23 messages. Notez que le site est modéré a priori (les commentaires sont publiés après lecture par un modérateur), comme souvent pour les sites institutionnels…

Afficher une version imprimable