Abeilles et pesticides

  • abeilles
    Le 25 octobre 2007, le Président de la République, Nicolas Sarkozy, restituait les conclusions du Grenelle de l'environnement. Un engagement en faveur d'un plan pour réduire de 50% l’usage des pesticides, si possible dans les dix ans qui viennent, a été pris. C'est à la fois sur ce constat et sur ces volontés que notre réflexion s'est fondée. Il faut réduire l'usage des pesticides. Pour cela, il est par exemple possible d'utiliser des molécules nouvelles et plus efficaces comme les pyréthrinoïdes. Pour autant, les nouvelles substances actives de ces pesticides neurotoxiques systémiques sont loin de faire l'unanimité du fait de questionnements sur le rôle néfaste qu'elles auraient sur les abeilles. La surmortalité des abeilles est elle-même une interrogation. Néanmoins, les causes de la surmortalité possible des abeilles cristallisent aussi les oppositions. Elles ne sont en effet pas clairement identifiées et, si elles le sont, leur nature et leur ampleur changent d'un acteur à l'autre. Il nous a alors paru intéressant d'étudier le rôle des pesticides sur les abeilles et leur place dans la surmortalité des abeilles. Notre étude s'intéresse à la France et seuls les acteurs sur le territoire national seront considérés. Des faits européens ou des données mondiales pourront être utilisées dans la mesure où ils rentrent dans le discours des acteurs nationaux.

Découvrir

S'informer

Comprendre

Débattre

Contribuer