Convergence NBIC


Mots-clés : nanotechnologies prospective
DSP 55: Mech Eye 2007-07-11

On désigne par convergence NBIC l'articulation entre elles de technologies issues des nanosciences, de la biologie, des sciences de l'information et des sciences cognitives. Il s'agit d'une voie de recherche très prometteuse, semble-t-il, au point que des sommes colossales seraient investies... Pour des résultats qui pourraient arriver dans un futur assez proche. En quoi la convergence des quatre domaines NBIC peut-elle bien être prometteuse ? Quelles applications peut-on imaginer ? Lesquelles vous paraissent capitales, prioritaires ? Quelles questions éthiques ne manqueront pas de se poser ? Quels risques faut-il prévoir ? Voici les questions que nous vous invitons à débattre en vue d'un prochain dossier...

Nous proposons de traiter de cette question de la convergence en dehors de notre dossier nanomonde. Êtes-vous d'accord pour considérer le sujet de la convergence NBIC comme un dossier à part entière plutôt que comme une sous-partie du dossier "nanomonde" ?

Merci de participer à la délimitation du sujet, à l'identification des notions fondamentales qui aideront le lecteur novice à mieux appréhender le sujet, à la formulation des bonnes questions qui feront les bons débats.

Afficher une version imprimable

Commentaires

Exprimez-vous ! L'association Sciences et Démocratie se bat pour donner la parole aux citoyens dans les débats « science société ». Vos messages renforceront notre motivation.

Convergence NBIC et ADN

Bonjour,

j'y connais rien ;) et j'espere ne pas me tromper de sujet je pense par exemple qu'une des premières application des NBIC est la création de mémoires et de messages codées non pas sur un DD mais sur des séquences ADN par exemple, elles auraient des durées de vie quasiment infinie une posibilité de réplication infinie elles aussi. Une des priorité de la recheche dans ce domaine doit s'axer sur la compréhension parfaite de l'adn , c'est sûr cela pose enormément de problème ethique ( ceux que nous vivons aujourd'hui ) et il conviendras de poser des limites aux applications car nous ne connaissont aujourd'hui que 1% des veritables fonctions de l'adn dans un organisme et nous ignorons tout des effets à long termes d'éventuelles manipulation génétique sur des organismes vivants et nous faisons déjà des choses effrayentes avec. Je pense que la clé de beaucoup de mystères de la nature réside dans l'adn , des origines de la vie , en passant par l'élaboration de vaccins contre des maladies incurables , la recherche de vie extraterrestre toutes ses avancées ne se ferrons pas à mon avis sans une trés bonne connaissance de cette molécule qui n'est pas seulement une mémoire biologique mais est aussi par sa forme géométrique hélicoidale une formidable antenne ( une avancée en matière de technologies de l'information ?) qui j'imagine peu entrer en résonnances avec certaines ondes , l'adn pourrait être source d'energie , la preuve certains poissons des grands fonds font de la lumière à partir de certaines cellules de leur anatomie ce qui prouve bien que agencé d'une certaine façon on pourrait créer des lampes organique pourquoi pas ? en ce qui concerne les science cognitive comme le psychologie certains chercheurs ont décourvert que certaines séquences d'adn dicterait le comportement social de certains animaux , là encore il y a des mystéres à découvrir. En nanotechnologie bien connaitre l'adn permettrait de créer des microorganismes robots pourquoi pas . Voila :) moi je suis persuadé que l'adn est la clé et l'avenir ! Et en lui réside bien des secret de l'univers (lol).

Bien sûr tous les débats éthiques que nous connaissont aujourd'hui sont utiles et importants car ils vont fixer des limites non pas à l'avancée des recherches mais aux applications plus ou moins dangeureses des applications des futures découvertes , enfin c'est un débat sans fin que je préfère laisser aux spécialistes .

Re: Convergence NBIC et ADN

Bonjour Tonic,

L'actualité rejoint votre proposition :
http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/technologi...

Super !

Super !

Re: Conv NBIC & ADN - Chiffres = Origines et support de la vie

Bonjour à tous,

Ce problème de ou des origine(s) de la vie est fort complexe et compliqué, presque inextricable.

Lisez en effet dans ce site

http://diassites.0pi.com

dans lequel on semble trouver un semblant de modèle mathématique des origines [MATHÉMATIQUES] de la vie, les chiffres en paraissent être les prémisses, c'est-à-dire que l'origine de la vie serait les chiffres, allusion faite aux migrations de matériel génétique dans le noyau pendant les divisions cellulaires (mitoses et meioses), aux algorithmes génétiques, aux imageries électroniques ultra-modernes et au malade virtuel.

Bien que je n'aie personnellement pas trouvé un rapport direct et évident avec LA VIE comme telle, l'article n'en reste pas moins intéressant et est “worth” être lu.

il pourrait d'une manière ou d'une ouvrir d'autres voies dans la recherche des origines de la vie.

Décidemment, Dieu garde encore dans Ses poches beaucoup de tours à nous révéler !
Il est infiniment et toujours plus Grand.

C'est marrant, n'est-ce pas ?

Amicalement, ;o)

+ d'info

http://www.scenarios2020.com/ un site à propos d'un livre de Joel de Rosnay qui traite du sujet.

Re: Convergence NBIC

http://kernel13.fr.gd
un site qui traite le sujet.

Re: Convergence NBIC

L'essentiel c'est d'investir dans l'intelligence humaine, collective ( projets de synergie interconnexion entre les pensées "individuelles" "singulières" ) , investir dans les approches pacifiques consensuelles, favoriser les avancées de ceux qui sont encore loin de ces concepts, mettre dans le coup très tôt les enfants et les jeunes, mettre en exergue les intérêts de progrès pour le plus grand nombre, tempérer les apparences négatives qui privilégient la compétition, la violence, l'égoisme, l'instinct de survie au dépens des autres, de tous les autres...l'humanité mérite de s'en sortir, de s'améliorer, de s'augmenter si la morale, la justice, l'équité, le contrôle des appétits ( de pouvoir-domination, de jouissance sans limite ) caractéristiques d'essence de l'humain, sont au sommet; si au contraire, des forces particulières, locales, prenaient, confirmaient leur hégémonie, la ruine, la déchéance, dont on perçoit les prémisses, conclueraient inéluctablement ce monde, cette vie vers la chimère mortifère...