Newsletter n°32

logo

Bonjour à tous,

Voici une livraison express de notre newsletter pour vous signaler quelques évènements intéressants dans les jours et semaines qui viennent.

Je ne serai pas personnellement présent au prochain Apéro Sciences & web, jeudi. C'est Eric Lombard qui représentera S&D. Il est membre de notre conseil d'administration, ingénieur physico-chimiste et pionnier du débat méthodique en ligne.

Grâce à Océane, qui nous avait déjà soufflé l'idée d'un débat sur les enjeux de la culture scientifique, nous avons apporté une contribution au débat sur les gaz de schiste. C'est surtout une porte d'entrée. N'hésitez pas à réagir. Par exemple, quel débat public faudrait-il ? Quelles seraient les bonnes questions, les enjeux du débat ? Vous trouverez également dans les commentaires de l'article un lien vers une pétition, si vous souhaitez vous aussi vous mobiliser...

Bien cordialement,

Philippe BOURLITIO
Délégué général
Association Sciences et Démocratie
5/89 parvis du Breuil
92160 Antony
06 61 20 50 54

A la Une

Les gaz de schistes font débat…et il y a de quoi !

Par Océane le 03 mars 2011
Manifestation contre l'exploitation des gaz de schiste

Trois ! C’est le nombre de permis d’exploration que le ministère de l’Ecologie et du développement durable a délivré le 1er mars 2010. Alors ça y est, le gaz de schiste va remplacer le gaz conventionnel ? La France sera indépendante pour ses ressources en énergies ? Et l’environnement dans tout ça ? Á ces interrogations, des réponses certaines et d’autres plus complexes. Décryptage.

lire la suite | 17 commentaires

Agenda science-société

01
janv.

Colloque "Le savant, le politique et le citoyen" à la Cité des sciences

Face aux défis du changement climatique, le Sommet de Copenhague (décembre 2009) n’a pas répondu aux attentes, et les controverses se sont amplifiées, en particulier sur le rôle et l’action du GIEC, le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat.

01
janv.

Colloque "Humain, robot, mutant : quelles frontières ?" à la Cité des sciences

En mettant en scène les humains et leurs artefacts (prothèses, robots, androïdes), en les confrontant à d’autres espèces ou à des variantes de leur propre espèce (clones, mutants), la science-fiction pose la question de la nature de l’humanité et de ses limites. Ainsi, depuis peu, l’humanité prend conscience qu’elle engendre des maux susceptibles de provoquer sa perte. Ne peut-elle évoluer pour échapper à cette disparition, tout en restant humaine ? Avec l’arrivée de robots, androïdes, réplicants ou prothèses, comment savoir ce qui relève de l’humanité ou non ?

01
janv.

3e apéro Sciences & web, au bistrot Les colonnes, Paris

Amis lecteurs, blogueurs, contributeurs, commentateurs… nous vous invitons au troisième apéro Sciences & web le jeudi 17 mars à partir de 19h, au bistrot Les Colonnes (2e arrdt).

01
janv.

Journées scientifiques du C’Nano IdF

5 ans déjà !!!! Comme chaque année, C’Nano IdF présente l’avancement de ses programmes de recherche. Pour ses 5 ans, les discussions scientifiques auront lieu sur deux journées :
les 24 et 25 mars 2011. Exposés, talks et séances posters permettront aux membres du réseau de mieux connaître les activités scientifiques du réseau.

01
janv.

Colloque international "Droit, Sciences et Techniques, quelles responsabilités"

L’essor des sciences et des techniques au cours du 20ème siècle a engendré des tensions entre, d’un côté, les discours qui associent l’évolution scientifique au développement de l’humanité et, d’un autre côté, les thèses alarmistes qui rejettent sur les sciences et technologies la faute d’un déclin annoncé.

01
janv.

Colloque "Les chercheurs au cœur de l’expertise"

De plus en plus sollicités pour participer à des expertises, les chercheurs des organismes publics ont ainsi l’occasion de se confronter aux logiques économique, politique, judiciaire, médiatique… hors du monde de la recherche. Comment les chercheurs gèrent-ils ces relations avec des acteurs aux motivations différentes des leurs ? À quelles conditions peuvent-ils valoriser ce travail d’expertise dans leur carrière ?