Le frisson de la mort : Le cycliste Steff Cras partage son expérience terrifiante lors de sa chute presque fatale au Tour du Pays basque

Steff Cras, un cycliste professionnel belge, a récemment partagé son effroyable expérience lors du Tour du Pays basque.

Un rappel terrifiant de la chute #

Son récit fait froid dans le dos, alors qu’il revient sur l’incident du 4 avril qui aurait pu lui coûter la vie.

Il n’était pas le seul à tomber ce jour-là, d’autres cyclistes de renom comme Roglic, Evenepoel et Vingegaard ont aussi été pris dans cette effroyable chute. Steff, avec une sincérité à couper le souffle, a déclaré qu’il avait « frôlé la mort ».

Les détails de l’accident #

Cras, coureur émérite de la Team TotalEnergies, a été transporté en urgence à l’hôpital après cette terrible chute en descente, survenue à une vitesse de plus de 75 km/h. La peur de sa vie, comme il l’a décrit, s’est intensifiée lorsqu’il a réalisé qu’il n’arrivait pas à respirer pendant une demi-minute.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

« J’avais l’impression qu’un seul de mes poumons fonctionnait », a-t-il déclaré. En voyant le bloc de béton à proximité de l’endroit où il a chuté, il a réalisé à quel point il avait eu de la chance. « À 20 centimètres près, je serais mort », a-t-il ajouté.

Les conséquences et le rétablissement #

Le cycliste a été hospitalisé plusieurs jours suite à l’accident. Les dommages étaient nombreux et graves : un pneumothorax à droite, plusieurs fractures costales, deux fractures vertébrales dorsales, et de nombreux hématomes, plaies et dermabrasions.

Malgré ces blessures importantes, Cras est déterminé à se remettre en selle et à reprendre la compétition. Dans une interview pour un média belge, il a exprimé son désir de participer au Tour de France 2024.

Appel à une meilleure prévention #

Après cet incident effrayant, Steff Cras a exprimé son souhait que les organisateurs de courses soient plus prévoyants. Pour lui, une limitation des braquets serait une option idéale pour prévenir de tels accidents.

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

Cet épisode met en évidence les dangers inhérents au cyclisme professionnel, et l’importance d’améliorer constamment les mesures de sécurité pour protéger les coureurs.

  • Steff Cras, un survivant de l’horreur
  • La chute effroyable lors du Tour du Pays basque
  • Un appel à une meilleure prévention des accidents

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :