Améliorer l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite grâce à l’architecture d’intérieur

L’accessibilité est un enjeu majeur pour les personnes à mobilité réduite. L’architecture d’intérieur peut grandement contribuer à faciliter leur quotidien.

Repenser les espaces pour une meilleure accessibilité #

Les logements adaptés sont essentiels pour les personnes à mobilité réduite. Les architectes d’intérieur travaillent sur des plans de maisons spécifiques.

Il faut notamment penser aux circulations verticales, telles que les escaliers ou les rampes, et prévoir suffisamment d’espace pour circuler en fauteuil roulant.

À lire Les nouvelles technologies et l’architecture d’intérieur

Des portes larges et coulissantes

Un logement accessible doit avoir des portes larges. Cela permet une circulation aisée et la facilité d’accès pour tous.

Les portes coulissantes sont également un excellent choix pour gagner de l’espace et éviter les obstacles potentiellement dangereux.

Adapter les équipements du quotidien #

Les éléments du quotidien doivent être adaptés pour faciliter la vie des personnes à mobilité réduite. Voici quelques exemples :

  • La cuisine : les plans de travail ajustables en hauteur et les rangements accessibles offrent plus d’autonomie;
  • La salle de bains : une douche à l’italienne et des barres d’appui permettent un accès facilité;
  • L’éclairage : les interrupteurs à hauteur réduite contribuent à rendre les espaces pratiques pour tous.

Trouver les solutions adaptées à chaque situation

Chaque personne à mobilité réduite a des besoins spécifiques. Les architectes d’intérieur sont là pour trouver la solution la mieux adaptée à leur situation.

À lire Comment éviter les pièges lors de la planification d’un projet d’architecture d’intérieur ?

Prendre en compte les réglementations #

Les professionnels doivent respecter certaines réglementations pour concevoir des logements accessibles aux personnes à mobilité réduite.

  1. Loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées;
  2. Arrêté du 24 décembre 2015 modifiant l’arrêté du 1er août 2006 relatif à l’accessibilité aux personnes handicapées des établissements recevant du public et installations ouvertes au public;
  3. Norme NF P99-611 relative à l’accessibilité des logements neufs aux personnes à mobilité réduite (PMR).

Connaître les aides financières disponibles

Il existe diverses aides pour financer les travaux liés à l’adaptation du logement. Les principaux dispositifs sont :

  • Anah : l’Agence nationale de l’habitat propose des subventions pour les travaux d’amélioration;
  • Mdph : la Maison départementale des personnes handicapées peut accorder des aides financières;
  • Caf : la Caisse d’allocations familiales peut également contribuer au financement des travaux.

Faire appel à un architecte d’intérieur spécialisé #

L’aide d’un professionnel est précieuse pour concevoir un logement adapté. Il est important de choisir un architecte d’intérieur qualifié et expérimenté dans le domaine de l’accessibilité.

Trouver un professionnel près de chez soi

De nombreux sites permettent de trouver un architecte proche de chez vous. N’hésitez pas à consulter des avis et à demander une estimation de coût pour comparer les offres.

À lire Créer des espaces multifonctionnels grâce à l’architecture d’intérieur

Aider les personnes âgées à maintenir leur autonomie #

Il est important de penser à l’avenir et à adapter son logement à ses besoins du moment, mais également à ceux qui pourraient se présenter avec l’avancée en âge.

Solutions pour vivre confortablement chez soi

Les personnes âgées peuvent bénéficier d’une aide pour réaliser des travaux d’adaptation.

  • Balises lumineuses : elles évitent les accidents la nuit;
  • Aménagement de la salle de bains : modification de la douche et des sanitaires pour une accessibilité optimale;
  • Ascenseur privatif : un équipement qui permet de maintenir son autonomie chez soi plus longtemps.

Un enjeu majeur pour le bien-être et l’autonomie #

En résumé, l’architecture d’intérieur contribue à améliorer l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Adaptation du logement, équipements spécifiques, réglementations : autant de domaines où les professionnels interviennent pour concevoir des espaces adaptés aux besoins de chacun.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :