Limitation des paiements en espèces dans l’Union européenne

Pour éviter le blanchiment d'argent dans la zone UE, plusieurs gouvernements vont limiter les paiements en espèces !

Dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent, le Parlement européen et les États membres ont décidé de limiter les règlements en espèces au sein de l’Union européenne. Cela a causé des inquiétudes parmi certains citoyens qui se demandent pourquoi chaque français devraient retirer l’argent de leur compte courant en urgence ?

Mise en place d’une limite pour les transactions en liquide #

Il faut noter que certains pays comme la France avaient déjà mis en place des régulations strictes concernant les paiements en espèces. D’un autre côté, dans d’autres pays de l’Union européenne tels que l’Allemagne et l’Autriche, les paiements en espèces étaient auparavant illimités, rapporte Cnews.

Avec cette nouvelle disposition, la régulation existante dans ce domaine, qui était jusque-là très disparate entre les différents pays de l’Union européenne, sera facilitée pour détecter et limiter les transactions financières frauduleuses. En plus de ce secteur, cela s’appliquera également aux échanges de biens de luxe tels que les métaux précieux, voitures de luxe, yachts, jets privés, montres et autres bijoux. Par ailleurs, le Parlement européen et les pays membres ont pris l’initiative en décembre de créer une agence européenne pour lutter contre le financement du terrorisme et le blanchiment d’argent.

À lire Decoding the suspense: Dorian under suspicion, Jessica’s unexpected choice in ‘Demain Nous Appartient’ aired 10th April 2024 on TF1

Règles concernant les paiements en espèces en France #

Un plafond pour les achats en liquide

En France, depuis plusieurs années, les particuliers ne sont pas autorisés à dépasser une certaine limite pour leurs achats en espèces. Par exemple, dans une boutique locale, un client n’est pas autorisé à dépenser plus de 1000 euros en espèces et il ne peut utiliser plus de 50 pièces lors d’un même achat. En effet, il n’existe pas de critères spécifiques pour déposer des espèces sur un compte bancaire, mais au-delà d’une certaine limite, le client doit indiquer la raison du dépôt et fournir certains justificatifs.

Dans l’ensemble, l’objectif est toujours de tracer l’origine de l’argent et de lutter contre le blanchiment d’argent. De plus, il est possible de rémunérer les salariés avec des espèces, à condition que leur salaire ne dépasse pas 1500 euros.

Des limitations variables de paiment en espèces selon les pays européens #

La mise en place de cette limite harmonisée au sein de l’Union européenne aura pour but de faciliter la détection et la prévention des activités frauduleuses liées aux transactions financières. Toutefois, les montants maximum autorisés pour les paiements en espèces peuvent varier d’un pays à l’autre, en fonction des législations nationales. Dans le contexte de cette évolution, il est intéressant de noter que 3 banques françaises vont fermer leurs portes d’ici 2024 : quel impact pour les clients ?, une situation qui pourrait influencer les habitudes de paiement.

Par exemple, en Italie, le plafond pour les paiements en espèces se retrouve actuellement fixé à 3000 euros. Tandis qu’en Belgique, il reste limité à 3000 euros pour les transactions immobilières. Et à 500 euros pour les autres types d’achats. Il convient donc de se renseigner sur les règles spécifiques en vigueur dans chaque pays avant d’effectuer des transactions en espèces de montants importants.

À lire PHP : une descente vertigineuse dans l’index de popularité Tiobe – L’inattendu retour de Fortran parmi les dix premiers

Conséquences pour les consommateurs et les commerçants #

Cette mesure vise à lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais elle pourrait également avoir un impact sur certaines pratiques commerciales et les habitudes de consommation. Les commerçants devront veiller à respecter les limites légales pour les paiements en espèces. Et informer leurs clients des alternatives possibles, telles que le paiement par carte bancaire ou le virement électronique.

De leur côté, les consommateurs devraient être conscients de ces restrictions lorsqu’ils effectuent des achats ou des transactions financières. Notamment lorsqu’il s’agit d’objets de valeur ou de services coûteux. En tout état de cause, cette mesure incitera probablement à davantage recourir aux moyens de paiement dématérialisés. Elles offrent généralement une meilleure traçabilité et une protection accrue contre les fraudes.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :