Quelle est la rentabilité d’une chaudière bois sur le long terme ?

Dans cet article, nous allons étudier la rentabilité d'une chaudière bois.

Nous analyserons l’investissement initial, les coûts d’entretien et les économies réalisées.

Le prix d’achat et d’installation d’une chaudière bois #

Premièrement, il faut tenir compte du prix d’achat. Les chaudières à bois sont plus chères que celles fonctionnant au gaz ou au fioul. Les modèles de base coûtent environ 5 000 € tandis que les modèles haut de gamme peuvent coûter jusqu’à 15 000 €.

Deuxièmement, il faut envisager les frais d’installation. Cela va dépendre du type de chaudière choisie, mais aussi de la configuration de votre logement. Il faudra également prévoir l’achat d’un silo pour stocker le combustible (pellets de bois).

À lire Comment obtenir le meilleur devis pour une chaudière bois ?

  • Installation : entre 1 500 € et 4 000 €
  • Silo : 1 000 € à 3 500 € selon sa capacité

Afin de vous aider à financer cet investissement, plusieurs aides financières existent. Elles sont proposées par l’État, les collectivités territoriales ou encore des organismes spécialisés. Par exemple :

  • Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)
  • Éco-prêt à taux zéro
  • Aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)
  • Certificats d’économies d’énergie (CEE)

Les coûts d’exploitation et d’entretien d’une chaudière bois #

En plus de l’investissement initial, il faut considérer les coûts d’exploitation. Le principal poste de dépense est celui du combustible.

Le prix des pellets varie selon leur qualité et leur provenance. En moyenne, le tarif se situe autour de 250 € la tonne. Il faut ajouter à cela le coût de transport et de livraison.

Pour évaluer la consommation de votre chaudière à bois, prenez en compte plusieurs facteurs :

À lire Chaudière bois : quel budget prévoir pour une installation complète ?

  • Votre situation géographique
  • La superficie de votre logement
  • Le niveau d’isolation
  • Vos habitudes de chauffage

Concernant l’entretien, une révision annuelle est obligatoire. Cela comprend notamment :

  • Le nettoyage des conduits et du corps de chauffe
  • Le contrôle du fonctionnement de la régulation
  • Le ramonage du conduit de cheminée

Le coût moyen pour cet entretien est d’environ 100 € par an.

Les économies réalisées grâce à une chaudière bois #

Malgré un investissement plus important, une chaudière bois présente de sérieux avantages. Vous pouvez réaliser des économies sur votre facture énergétique en comparaison avec les autres sources d’énergie.

Tout d’abord, le prix du bois est moins volatile que celui des énergies fossiles comme le gaz ou le fioul. Cela se traduit par une moindre augmentation du coût au fil des années.

À lire Pourquoi opter pour une chaudière bois avec un système de chargement automatique ?

Ensuite, une chaudière à bois a un rendement meilleur (85% à 95%) que son homologue utilisant du gaz ou du fioul (75% à 90%). Cela signifie qu’elle consomme moins de combustible pour produire la même quantité de chaleur.

L’utilisation d’une chaudière bois vous permet ainsi de réduire vos dépenses énergétiques sur le long terme.

Exemple de calcul de rentabilité

Pour faciliter la compréhension, prenons l’exemple d’un logement de 120 m² situé dans une région où la température moyenne est de 5°C en hiver. Une chaudière à bois de 20 kW est installée. Le coût total d’investissement est de 10 000 €.

La consommation annuelle en pellets est estimée à 6 tonnes. Avec un prix moyen de 250 €/tonne, cela représente un coût annuel de 1 500 €.

À lire Quels sont les derniers modèles de chaudière bois sur le marché ?

En comparaison, une chaudière fioul consommerait environ 2 700 L de combustible par an. À un tarif moyen de 0,9 €/L, le coût annuel serait de 2 430 €.

La différence de coût annuel serait donc de 930 € dans cet exemple. Si l’on ajoute le coût de l’entretien, on arrive à un delta de 870 € par an en faveur de la chaudière bois.

De cette manière, il faudrait environ 11 ans pour amortir l’investissement initial. Cette durée dépendra bien sûr des conditions propres à chaque situation et des évolutions des prix de l’énergie.

Conclusion sur la rentabilité d’une chaudière bois sur le long terme #

Il est donc intéressant d’envisager l’installation d’une chaudière à bois pour réaliser des économies sur le long terme. Cependant, plusieurs éléments sont à prendre en compte :

À lire Comment les aides financières impactent-elles le coût de votre chaudière bois ?

  • Investissement initial plus élevé (achat, installation, silo…)
  • Frais d’exploitation et d’entretien annuels
  • Aides financières disponibles pour diminuer la charge de l’investissement
  • Prix du combustible moins volatil que les énergies fossiles
  • Meilleur rendement de la chaudière à bois

Chaque cas étant unique, il est conseillé de réaliser une étude personnalisée avant de vous lancer. Consultez un professionnel qui pourra vous orienter vers la solution la plus adaptée à vos besoins et votre budget.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :