Comment profiter de la baisse des prix de l’énergie : conseils d’experts et pièges à éviter

Au grand soulagement des consommateurs, les prix de l'énergie sont enfin revenus à des niveaux plus acceptables.

Les prix de l’électricité ne font qu’augmenter depuis plusieurs mois. Pour ne pas se ruiner, suivez les conseils d’experts pour faire baisser votre facture d’énergie rapidement !

La baisse des prix de l’énergie : une aubaine pour les consommateurs #

Si le gaz reste encore un peu plus cher qu’avant la crise, l’électricité quant à elle retrouve la normalité.

Damien Ernst, expert dans les questions d’énergie, explique cette situation par deux raisons principales. D’une part, le prix de la tonne de CO2 – qui influe directement sur le prix de l’électricité – a également connu une chute spectaculaire. D’autre part, certains facteurs liés au marché pétrolier ont également joué en faveur de la réduction des coûts énergétiques.

À lire Les secrets du chèque énergie 2024 révélés : qui recevra son aide et quand ? Ne ratez pas la date!

Les consommateurs ne voient pas forcément leur facture diminuer #

Cependant, malgré ces baisses significatives sur le marché de gros, certains ménages pourraient s’inquiéter de ne pas voir leur facture d’énergie diminuer immédiatement.

Il y a en effet parfois un décalage entre le calcul de l’avance demandée en début de mois et les prix du marché. De plus, pour ceux ayant des contrats à prix fixe, cela pourrait sembler logique. En revanche, pour ceux avec des contrats variables indexés sur les marchés au comptant, il est possible que leurs tarifs ne soient pas encore ajustés à la baisse.

La renégociation des contrats : une opportunité pour les consommateurs #

Toutefois, Damien Ernst conseille à tous les particuliers ayant des contrats à prix fixe de contacter leur fournisseur d’énergie pour changer leur contrat et tirer parti de ces baisses de prix.

Trois conseils d’experts pour tirer parti des baisses de prix de l’énergie

1. « Cassez vos contrats fixes et renégociez ! » : Selon l’expert en énergie, la grande majorité des personnes ayant un contrat à prix fixe depuis la crise paient actuellement plus cher qu’ils devraient. Il recommande donc de négocier ou de passer à des contrats variables pour profiter de cette baisse des prix.

À lire Le diagnostic de performance énergétique : une obligation pour la vente ou la location d’un bien immobilier

2. « Ne vous précipitez pas sur les contrats variables sans comparer les offres » : Il est également important de prendre en compte les différences entre les contrats variables avant de faire un choix. La Commission de régulation de l’énergie (CREG) rappelle que les contrats à tarif fixe restent relativement chers par rapport aux contrats variables. Par conséquent, il est essentiel de comparer attentivement les différentes offres disponibles avant de se décider.

3. « Envisagez de changer de contrat et/ou de fournisseur si nécessaire » : Si vous êtes en possession d’un contrat à prix fixe conclu en 2023, la CREG suggère d’étudier sérieusement la possibilité de changer d’offre ou de fournisseur. En effet, ces contrats sont souvent plus onéreux que les alternatives variables disponibles sur le marché.

Les derniers conseils pour bien négocier #

Pour conclure, il est crucial pour les consommateurs d’agir rapidement face à cette baisse des prix de l’énergie.

Aprenez-vous à renégocier votre contrat d’énergie avec votre fournisseur et envisagez de passer à un autre type de contrat ou de changer de fournisseur si nécessaire. N’oubliez pas de comparer attentivement les différentes offres disponibles afin de choisir celle qui vous convient le mieux.

À lire Économiser jusqu’à 300€ sur votre facture d’électricité : quelques astuces simples et efficaces

Enfin, restez informé des évolutions du marché de l’énergie et des conseils des experts tels que Damien Ernst pour sécuriser au mieux vos coûts énergétiques.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :