Électricité : des voisins divisent leur facture par deux grâce aux installations solaires collectives

Face à la hausse constante des coûts de l’énergie, un groupe de quinze voisins a décidé de s'unir pour faire des économies sur sa facture d'électricité.

Ils ont investi ensemble dans des panneaux solaires, ce qui leur permet de réduire leurs dépenses et de produire une énergie plus verte. Selon André Jaunay, vice-président de l’association Soleil du Loir, les panneaux solaires coutent en moyenne 3 500 euros et permettent de couvrir environ 50% de la consommation. Il estime que le retour sur investissement peut être réalisé en moins de cinq ans.

De l’électricité gratuite pendant au moins vingt ans #

Au-delà de cette période d’amortissement, les habitants du quartier pourront bénéficier d’une électricité « gratuite » pendant au moins vingt ans, explique André Jaunay. Toutefois, Laurent Faverais, d’Artisans de l’énergie, un fournisseur local, souligne que la vente de cette électricité à EDF ne sera pas possible, car les installations n’ont pas été effectuées par une entreprise certifiée RGE. Néanmoins, l’un des voisins affirme que le dispositif leur permet de mieux gérer leur budget tout en étant très sensible à l’écologie.

Des installations solaires collectives de plus en plus courantes #

Avec un potentiel de 2 500 mètres carrés de panneaux pour un budget estimé à 500 000 euros, les installations solaires collectives pourraient bien se multiplier dans les années à venir. Le mouvement s’inscrit dans une tendance plus large vers des solutions d’énergie renouvelable et plus respectueuses de l’environnement. En 2025, un « cluster solaire au sol » devrait être mis en place pour un coût de 900 000 euros.

À lire Les secrets du chèque énergie 2024 révélés : qui recevra son aide et quand ? Ne ratez pas la date!

Les avantages des installations solaires collectives

Outre la réduction des factures d’électricité, les installations solaires collectives présentent de nombreux avantages pour leurs utilisateurs. Premièrement, elles encouragent une meilleure gestion de l’énergie. Les individus qui participent à ce type de projet sont souvent plus attentifs à leur consommation et aux moyens de l’optimiser.

Deuxièmement, cela permet de promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables et de réduire l’empreinte carbone des participants. En effet, l’électricité produite par les panneaux solaires est une source d’énergie propre qui contribue à la lutte contre le changement climatique.

Troisièmement, les installations solaires collectives peuvent créer du lien social entre les voisins impliqués dans le projet. Ce type d’initiative favorise l’entraide et renforce les liens entre les différentes personnes qui habitent dans le même quartier.

La transition énergétique, un enjeu majeur pour l’avenir

Dans un contexte où la lutte contre le changement climatique devient de plus en plus urgente, les installations solaires collectives apparaissent comme une solution intéressante pour réduire notre dépendance aux énergies fossiles. Les projets de ce type sont donc appelés à se multiplier partout sur le territoire. Ils représentent également une nouvelle manière d’envisager la production et la consommation d’énergie, plus respectueuse de l’environnement et centrée sur la coopération entre particuliers.

À lire Le diagnostic de performance énergétique : une obligation pour la vente ou la location d’un bien immobilier

Un pas vers l’autonomie énergétique #

En investissant dans des panneaux solaires et en coopérant sur ce projet, ces quinze voisins ont réussi à diviser par deux leur facture d’électricité tout en faisant un geste pour l’environnement. Cette expérience témoigne du potentiel de l’énergie solaire pour aider les foyers à réaliser des économies, mais aussi pour contribuer à la transition énergétique et à l’autonomie énergétique de chacun. Cependant, afin de favoriser davantage ce type de projets, il sera nécessaire de lever certains obstacles réglementaires et de les simplifier, notamment concernant la vente d’électricité produite localement.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :