L’Aspa : une aide financière pour les retraités aux revenus modestes

Pour aider les retraités à boucler leurs fins de mois, il existe plusieurs aides financière comme l'ASPA, voici tout ce qu'il faut savoir

Le minimum vieillesse, aujourd’hui remplacé par l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa). C’est une prestation permettant d’assurer un revenu minimal à certaines personnes du troisième âge dépourvues de ressources suffisantes.

Aspa : le principe #

Les retraités peuvent compter sur l’Aspa pour compléter leurs revenus s’ils n’ont pas été en mesure de cotiser assez durant leur vie professionnelle. Cette aide vise à garantir un niveau de ressources minimal à partir de l’âge de 65 ans, sauf cas particuliers. En 2024, le montant mensuel de cette allocation atteint 1012,02€ pour une personne seule et 1571,16€ pour un couple.

Conditions d’éligibilité à l’Aspa #

Pour bénéficier de l’Aspa, plusieurs critères doivent être réunis :

À lire Les meilleurs placements pour un investissement de 30 000 euros en 2024

– Avoir au moins 65 ans : Ce seuil d’âge peut être abaissé à 62 ans si la personne est invalide à 50% ou plus, ou si elle est un ancien combattant d’au moins 60 ans.

– Être ressortissant d’un pays membre de l’Union Européenne : Les étrangers doivent en outre détenir un titre de séjour autorisant à travailler depuis au moins dix ans.

– Disposer de revenus inférieurs aux plafonds définis : Ils sont fixés à 1012,02€ pour une personne seule et à 1571,16€ pour un couple.

Cas particuliers des anciens combattants et personnes handicapées

L’âge à partir duquel il est possible de percevoir l’Aspa dépend de la date de naissance pour les anciens combattants et les personnes invalides à 50% ou plus.

À lire Ne ratez pas votre dernière chance d’obtenir une aide financière intégrale avant sa réduction drastique le 1er avril !

Revenus pris en compte dans le calcul #

Le montant de l’Aspa tient compte des revenus perçus lors du trimestre précédant la demande. Si ces derniers dépassent les seuils mentionnés, alors les revenus des 12 derniers mois se retrouveront pris en compte. Il y a notamment ces revenus dans le calcul :

– Les pensions d’invalidité

– Les pensions de retraite

– Les revenus fonciers et mobiliers

À lire Quels sont les risques d’un investissement en bourse de 10 000 € ?

– L’allocation adulte handicapé (AAH)

Date de versement de l’Aspa #

L’Aspa se retrouve versée mensuellement par l’organisme dont dépend le bénéficiaire, selon l’institution auprès de laquelle il a déposé sa demande. Il reste important de noter que le montant versé pourra éventuellement se retrouver modifié en cours d’année si les resources du bénéficiaire varient.

À savoir avant de faire une demande #

Pour obtenir l’Aspa, il faut effectuer une demande écrite auprès de l’organisme compétent. Cette démarche peut aussi se faire par courrier ou en remplissant un formulaire en ligne. Une fois la demande acceptée, vous pourrez percevoir cette aide financière jusqu’à ce que les conditions d’accès ne se retrouvent plus respectées.

En conclusion, l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) permet aux retraités ayant des revenus modestes de bénéficier d’une prestation mensuelle leur assurant un revenu minimum garanti. Concrètement, cette aide pourra contribuer à pallier les insuffisances de pensions dues à de faibles cotisations lors de la vie professionnelle. L’accès à cette allocation reste conditionné par le respect de critères spécifiques, tels que l’âge et aussi les ressources du demandeur.

À lire Quels sont les risques d’un investissement de 20 000 € dans les cryptomonnaies aujourd’hui ?

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :