Gmoney révèle ses perspectives sur l’écosystème crypto et sa marque de vêtements sur blockchain

Présent en France lors de l'événement NFT Paris, Gmoney, homme d'affaires et créateur originaire de New York, partage en exclusivité avec Capital ses visions sur l'écosystème crypto.

Entretien exclusif avec Gmoney, entrepreneur new-yorkais et investisseur en cryptomonnaie #

Suivi par plus de 300 000 personnes en ligne, il se lance en 2023 dans la création de sa marque de vêtements de luxe, 9dcc. Ce passionné des technologies et du crypto-investissement est notamment connu pour avoir contracté un prêt d’un million de dollars sur la blockchain en mettant en gage son avatar Cryptopunk.

La genèse de la marque de vêtements 9dcc : un effort collectif au sein de la communauté crypto #

Selon Gmoney, la création de sa marque repose sur un effort collectif et une introspection personnelle. Il explique qu’il s’agit de cerner le public cible, dont il fait lui-même partie : « nous sommes des casse-cou, nous vivons… pas en dehors de la loi mais en repoussant toujours les limites. » Selon lui, aucune marque traditionnelle ne parvient véritablement à parler à cette population. L’enjeu se situe donc dans le renforcement de la camaraderie au sein de la culture crypto.

Influence new-yorkaise et diversité de l’équipe derrière les designs de 9dcc

La marque de vêtements 9dcc puise son inspiration dans la culture new-yorkaise, avec des marques telles que Supreme ou Public School NYC. La diversité de l’équipe ajoute une touche personnelle à chaque création. Gmoney évoque notamment « ce caractère mafieux de la côte Est » qui apparaît dans les designs.

À lire Les meilleurs placements pour un investissement de 30 000 euros en 2024

L’évolution de la culture crypto et des NFT au-delà d’une simple « fraternité » #

Ce qui particulièrement intéressant chez Gmoney est son approche inclusive de la culture crypto : alors qu’elle a longtemps été associée aux « crypto-bros », l’émergence des NFT a rendu cette culture beaucoup plus diversifiée. Cela facilite la collaboration entre différents acteurs et renforce les liens entre les membres de sa communauté.

Les vêtements blockchain : duplicables, visibles et traçables #

Gmoney intègre la technologie blockchain dans le design de ses vêtements, permettant de dupliquer, visualiser et tracer chaque pièce. Il explique être ouvert aux innovations également développées par d’autres créateurs : « Honnêtement, j’ai plein d’idées, mais quelqu’un d’autre pourrait inventer quelque chose de brillant. »

Rencontres et échanges entre collectionneurs et membres de la communauté

Gmoney raconte comment les amateurs partent souvent à la rencontre d’autres membres de la communauté pour échanger des objets et des badges POAP. Ces rencontres contribuent à créer un réseau d’aficionados connectés, que l’entrepreneur cherche à développer avec le lancement de sa première collection complète lors de la Paris Fashion Week.

La technologie pour enrichir l’expérience humaine #

Au final, Gmoney estime que la technologie doit servir à enrichir l’expérience humaine. Sa vision dépasse les simples aspects financiers et techniques du crypto-investissement, pour offrir à sa communauté une expérience plus riche et une culture partagée. Son million de dollars engagé contre un NFT prouve qu’il est disposé à prendre des risques pour faire avancer ses idées.

À lire Ne ratez pas votre dernière chance d’obtenir une aide financière intégrale avant sa réduction drastique le 1er avril !

Toujours en phase avec les tendances, Gmoney continue d’anticiper les évolutions dans le domaine de la cryptomonnaie et de la mode blockchain. Une figure à suivre de près pour mieux comprendre cette culture si particulière qui passionne toujours plus d’adeptes chaque jour.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :