Evolution de l’aide Mobili-Jeune : Qui est éligible et comment en bénéficier ?

L'aide Mobili-Jeune proposée par Action Logement a subi quelques modifications depuis le 15 février 2014.

Les principales conditions d’éligibilité ont évolué et concernent les jeunes de moins de 30 ans, apprentis ou stagiaires. Le but principal de cette aide est de réduire le montant du loyer pour les personnes éligibles, facilitant ainsi leur accès à un logement proche de leur lieu de travail. Découvrons ensemble les changements apportés et les critères à respecter pour bénéficier de cette aide.

Nouvelles conditions d’éligibilité pour l’aide Mobili-Jeune #

Auparavant, l’aide Mobili-Jeune était réservée aux locataires de moins de 30 ans sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation dans une entreprise du secteur privé non-agricole et percevant au maximum le SMIC. Désormais, pour être éligible, il faut percevoir un salaire mensuel brut inférieur ou égal à 80% du SMIC.

De plus, vous devez également changer de résidence principale pour vous rapprocher de votre emploi :

À lire Les meilleurs placements pour un investissement de 30 000 euros en 2024

  • avec un nouveau logement situé à plus de 70 km de votre ancienne adresse,
  • ou à défaut, justifier d’un temps de trajet en voiture ou en transports en commun supérieur à 40 minutes entre les deux adresses;
  • ou en justifiant d’une double charge de loyer.

Type de logement éligible

Plusieurs types de logements sont concernés : location ou colocation dans le secteur privé ou social, logement en foyer ou résidence sociale, logement subventionné ou non subventionné éligible à l’APL (aide personnalisée au logement), sous-location dans le secteur social ou hébergement en pension de famille. En revanche, les frais d’hébergement en chambres d’hôtes, gîtes ou résidences touristiques ne sont pas pris en compte.

Montant de l’aide Mobili-Jeune et durée de prise en charge #

L’aide Mobili-Jeune peut varier entre 10 € et 100 € par mois, soit jusqu’à 1 100 € de loyer pris en charge avec cette aide d’Action Logement. Cette aide est versée sur une période maximale de deux années consécutives de formation, sur 11 mensualités chaque année. Auparavant, elle était versée sur 12 mensualités pour un montant de 1 200 €.

Par exemple, un étudiant ayant un loyer de 350 € et percevant 220 € d’APL pourrait bénéficier d’une aide Mobili-Jeune de 100 € pour réduire ses charges.

Démarches pour la demande d’aide

La demande d’aide doit être effectuée sur la plateforme dédiée dans un délai maximal de 3 mois avant ou après la date de début d’exécution du contrat d’alternance. L’aide peut-être demandée pour deux années consécutives de formation.

À lire Ne ratez pas votre dernière chance d’obtenir une aide financière intégrale avant sa réduction drastique le 1er avril !

Il est important de noter que cette aide peut être cumulable avec d’autres aides telles que l’APL, la garantie Visale, l’avance Loca-Pass ou les allocations logement de la CAF (Caisse d’allocations familiales) et des MSA (Mutualités sociales agricoles), sous certaines conditions.

Pourquoi choisir l’aide Mobili-Jeune ? #

L’aide Mobili-Jeune offre une opportunité intéressante aux jeunes locataires en alternance, désireux de se rapprocher de leur lieu de travail. En réduisant le montant du loyer, elle permet aux bénéficiaires d’accéder plus facilement à un logement et de concilier vie professionnelle et études dans de meilleures conditions.

Si vous êtes éligible, il est conseillé de bien vérifier les critères d’éligibilité et de préparer votre demande d’aide dans les délais impartis. N’hésitez pas à faire valoir vos droits et profiter de cette aide précieuse pour faciliter votre accès au logement !</-rp>

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :