Comment 73 000 euros peuvent être votre ticket pour l’investissement durable et responsable ?

Aujourd'hui, de plus en plus de particuliers cherchent à donner du sens à leur argent en réalisant des investissements durables et responsables.

En ce sens, il n’est pas toujours évident de savoir par où commencer, ni même quel budget serait nécessaire pour démarrer dans l’investissement.

Cet article vous propose d’explorer les différentes possibilités qui s’offrent à vous si vous voulez faire un investissement durable et responsable avec la somme de 73 000 euros.

Les principes clés de l’investissement durable et responsable #

Pour bien comprendre son fonctionnement, il est primordial de rappeler les principes fondamentaux liés à l’investissement durable et responsable :

  • La prise en compte des critères ESG, qui regroupent les aspects environnementaux (E), sociaux (S) et gouvernance (G). Il s’agit de privilégier les entreprises et les projets ayant des pratiques vertueuses dans ces domaines, comme la réduction de leur empreinte carbone ou le respect des droits humains.
  • L’importance de la performance financière. La recherche de rentabilité reste essentielle, notamment pour encourager les acteurs du marché à adopter des comportements vertueux sur le long terme.
  • La diversification des placements, afin de minimiser les risques tout en participant au développement de divers secteurs liés à la progression durable.

Les options d’investissement à considérer #

Dès lors que l’on dispose de 73 000 euros, plusieurs possibilités s’offrent aux particuliers pour investir de manière durable et responsable :

Les fonds d’investissement éco-responsables

Il existe des fonds d’investissement labellisés ISR (Investissement Socialement Responsable), qui se chargent de sélectionner pour vous les entreprises ayant un impact positif sur la société et l’environnement. Il y a différents types de fonds, certains gérés activement par une équipe qui recherche régulièrement les meilleures opportunités en fonction des critères ESG, tandis que d’autres sont passifs et suivent des indices boursiers responsables.

À lire Livret A à 3% : le débat sur la révision du taux de rémunération en 2024

L’investissement direct dans des actions ou des obligations vertes

Pour ceux qui souhaitent prendre davantage leur destin financier en main, il est également envisageable d’acheter directement des actions d’entreprises tenant compte des critères ESG. On peut ainsi miser sur des sociétés œuvrant dans les énergies renouvelables, le recyclage, la mobilité verte, entre autres thématiques porteuses liées à la transition écologique.

De même, les obligations vertes (green bonds) constituent une alternative intéressante pour investir dans un projet répondant à des objectifs environnementaux précis. Ces titres de dette permettent de financer, par exemple, la construction d’éoliennes ou d’infrastructures durables.

Les placements immobiliers à incidence positive

En investissant dans l’immobilier de manière durable et responsable, vous pouvez contribuer à la création de logements écologiques respectant les normes environnementales en vigueur. Comme les certifications HQE (Haute Qualité Environnementale), BBC (Bâtiment Basse Consommation) ou Passivhaus. De plus, il est souvent possible de bénéficier d’aides ou de dispositifs fiscaux incitatifs. Cela vise à promouvoir ce type de construction.

Les plateformes de financement participatif vert

Pour soutenir des projets locaux autour du développement durable, les particuliers peuvent également se tourner vers le crowdfunding écoresponsable. Que ce soit sous forme de prêt, de don ou d’investissement en capital, ces plateformes permettent de financer directement des thématiques liées à l’énergie solaire, l’agroécologie, la mobilité douce, etc.

À lire Les meilleurs placements pour investir 40 000 euros en 2024

Conseils pour répartir votre budget de 73 000 euros #

Maintenant que vous connaissez les différentes options qui s’offrent à vous pour investir de façon durable et responsable. Voici quelques conseils pour bien utiliser vos 73 000 euros :

  • Diversification : afin de limiter les risques tout en contribuant au développement de plusieurs secteurs liés à la durabilité. Pensez à répartir votre budget entre différents types d’investissements. Par exemple, allouer une partie à un fonds ISR, une autre aux actions ou obligations vertes. Et pourquoi pas consacrer une portion à l’immobilier écoresponsable.
  • Penser au long terme : les investissements durables et responsables sont généralement plus rentables sur la durée. Il est donc recommandé de privilégier des placements dont l’horizon d’investissement est supérieur à 5 ans. Voire 10 ans pour optimiser son rendement.
  • Comparer les frais associés : chaque option d’investissement entraîne des coûts différents (frais de gestion, droits d’entrée, etc.). Avant de vous engager, prenez le temps de les comparer. Afin de choisir la meilleure solution en fonction de votre budget et de vos attentes.
  • Se faire accompagner par un conseiller en gestion de patrimoine : si malgré tous ces éléments vous avez du mal à décider comment utiliser vos 73 000 euros. N’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel. Il saura vous orienter vers les meilleurs choix selon votre profil et vos objectifs personnels.

Investir aujourd’hui dans la finance durable et responsable avec 73 000 euros permet non seulement de donner du sens à son argent. Mais aussi de promouvoir un modèle économique respectueux de l’environnement et de la société.

Ainsi, en étudiant attentivement toutes les possibilités évoquées ci-dessus. Chacun a la chance de contribuer, à son échelle et à sa manière, à un monde meilleur. Tout en veillant à la performance financière de ses placements.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :