Centrale à charbon de Saint-Avold remplacée par une installation hydrogène

Le gouvernement a décidé de remplacer la centrale à charbon de Saint-Avold par une installation hydrogène moins polluante !

Les habitants de la Moselle ont assisté le dimanche matin à la destruction par explosifs de la plus haute tour de refroidissement de leur centrale à charbon à Saint-Avold.

Démolition symbolique d’une tour de refroidissement de la centrale #

Il s’agit d’un acte symbolique, car elle sera remplacée par un projet de production d’hydrogène à grande échelle.

Transformation des sites vers la biomasse et l’hydrogène

La centrale, opérée par GazelEnergie, voit ainsi la fin progressive de ses six tours de refroidissement, dont seule une restera en fonction après la conversion complète du site à la biomasse en 2027. La centrale de Saint-Avold n’est que l’une des deux dernières centrales à charbon en France, l’autre étant celle de Cordemais.

À lire Les secrets pour bien poncer un parquet : le temps nécessaire et les étapes à suivre

Ces deux installations se préparent pour leur reconversion à la biomasse, mais Saint-Avold souhaite également devenir une éco-plateforme accueillant plusieurs projets verts innovants.

Le projet Emil’hy : hydrogène bas-carbone et renouvelable #

L’un de ces projets innovants est Emil’hy, qui vise à produire de l’hydrogène bas-carbone et renouvelable grâce à l’électrolyse de l’eau. Ainsi, il semble prévu qu’à partir de 2027, le site dispose d’une capacité totale de 400 MW et produise 56 000 tonnes d’hydrogène par an jusqu’en 2030.

Le site devait initialement fermer ses portes au début de 2022. Mais a été sollicité en janvier 2023 pour deux semaines. Afin de garantir l’approvisionnement énergétique du pays pendant une période tendue.

Recyclage du plastique et redynamisation économique

Un autre projet prévu sur la plateforme Carling-Saint-Avold est lié au recyclage des plastiques. Cette région, frappée par les restructurations industrielles, change désormais de visage grâce à plus de 2 milliards d’euros d’investissement pour de nouvelles entreprises, ou celles déjà présentes sur place.

À lire Astuces pour purifier l’air intérieur avec des feuilles de laurier, comment purifier sa maison avec du laurier ?

Une seule centrale à charbon encore active en France #

Avec les progrès réalisés à Saint-Avold, il ne reste désormais qu’une seule centrale à charbon active dans tout le territoire français. La politique environnementale du président Emmanuel Macron pousse vers la reconversion des sites polluants, favorisant ainsi les projets renouvelables et l’économie verte.

Vers un futur énergétique plus propre et durable

La démolition de la tour de refroidissement à Saint-Avold symbolise non seulement la fin d’une époque, mais aussi le début d’un nouvel avenir pour la production d’énergie en France. Le site deviendra bientôt une éco-plateforme qui fournira de l’hydrogène bas-carbone, contribuant ainsi à un avenir énergétique plus propre et durable.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :