Les conseils de la rédaction pour éviter les blessures lors des sports d’hiver

Selon les statistiques, près de 140 000 personnes se font des blessures chaque année sur les pistes de ski.

Les vacances aux sports d’hiver peuvent être exigeantes pour le corps. Surtout pour ceux qui ne font pas beaucoup d’exercice pendant le reste de l’année. Nous partageons les conseils d’un médecin pour prévenir les accidents et blessures profiter pleinement de vos activités hivernales.

Équipement adéquat et protection pour éviter les blessures #

S’équiper correctement est essentiel pour réduire les risques de blessure. Dr. Julien Mirabel, médecin généraliste à Lanslevillard en Savoie, insiste notamment sur l’importance du port du casque, adopté par seulement 70 % des adultes. Bien qu’il ne puisse pas empêcher tous les accidents, un casque limite leur gravité.

Il est également crucial de choisir des skis, des chaussures et autres équipements adaptés à votre pratique, à votre poids et à votre niveau. Par exemple, les débutants devraient opter pour des chaussures plus souples, tandis que les experts peuvent choisir des modèles plus rigides et performants. Les novices doivent aussi sélectionner des skis plus courts pour une meilleure maniabilité. Pour les snowboardeurs, le port de protège-poignets est indispensable pour réduire le risque de blessure aux poignets.

À lire Les secrets pour bien poncer un parquet : le temps nécessaire et les étapes à suivre

Contrôle de la vitesse et respect des règles #

Pour éviter les chutes et les collisions, il est impératif de maîtriser sa vitesse. En 2019, plus d’un quart des traumatismes crâniens étaient causés par des collisions. Il est important de freiner dans les zones où l’on rencontre beaucoup de débutants, comme les pistes vertes et bleues, près des files d’attente des remontées mécaniques ou aussi au bas des pentes.

Évitez également le ski hors-piste, à moins d’être accompagné d’un guide de montagne.

Hydratation et nutrition permettent d’éviter les blessures #

Dr. Mirabel insiste sur l’importance de boire de l’eau tout au long de la journée : « On n’imagine pas faire cinq heures de vélo sans prendre sa gourde avec soi, alors pourquoi ne pas en faire autant lors d’une journée de ski ? » Une bonne hydratation et une alimentation équilibrée sont essentielles pour éviter les malaises.

Pensez aussi à emporter des barres de céréales, des amandes ou des fruits secs dans votre sac à dos pour reprendre des forces si nécessaire.

À lire Astuces pour purifier l’air intérieur avec des feuilles de laurier, comment purifier sa maison avec du laurier ?

Port de lunettes et protection solaire #

Le soleil peut être trompeur en hiver, surtout lorsqu’il se reflète sur la neige. Le port de lunettes de soleil et l’application d’une crème solaire adéquate permettent non seulement de protéger sa peau des rayons UV, mais aussi d’éviter la kératite des neiges (ou ophtalmie), une inflammation très douloureuse de la cornée.

Faire des pauses et écouter son corps #

Prenez régulièrement des pauses et écoutez les signaux de votre corps. Choisissez des pistes adaptées à votre niveau et ne vous laissez pas entraîner sur une piste noire si vous ne vous sentez pas à l’aise. Savoir dire non peut réellement éviter une visite chez le médecin de montagne ou, dans certains cas, aux urgences.

Se préparer physiquement avant de partir en vacances au ski pour éviter les blessures

Si vous avez encore quelques semaines avant de partir en vacances à la montagne, il est recommandé de suivre un programme d’exercices pour renforcer vos muscles et améliorer votre endurance. « Idéalement, bien sûr, il est préférable de faire de l’exercice toute l’année », conseille Dr. Mirabel. Mais pour ceux qui manquent de temps ou de motivation, s’entraîner pendant le mois précédant les vacances (vélo, natation…) peut suffire.

Pour travailler les muscles, rien de mieux que le ski lui-même. Pour renforcer les muscles du tronc, pratiquez la planche en vous appuyant sur vos avant-bras et vos orteils, avec un dos droit et des abdominaux contractés.

À lire Comment la fosse septique s’intègre-t-elle dans un système d’assainissement global ?

En suivant ces conseils pratiques d’un professionnel de la santé, vous pouvez réduire les risques de blessure lors de vos sports d’hiver et profiter pleinement de cette période d’activités et de détente.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :