Que faire face aux branches d’arbres du voisin qui empiètent sur votre propriété ?

Il arrive parfois que des branches d'arbre de la parcelle voisine s'étendent au-delà des limites de votre terrain.

Voici ce que vous devez connaître avant de songer à couper ces branches envahissantes venant du voisin.

Droit et obligations relative aux branches dépassants sur son territoire
Au fil du temps, les arbres grandissent et leurs branches peuvent finir par franchir les clôtures qui séparent deux propriétés. Bien que cette situation puisse entraîner quelques désagréments comme un ensoleillement diminué ou des feuilles mortes à ramasser, il est important de connaître vos droits et obligations avant d’entreprendre une action.

La loi encadrant l’élagage des arbres du voisin #

La législation est très claire sur ce point : vous n’avez pas le droit de couper les branches des arbres de votre voisin qui empiètent sur votre propriété. Par contre, elle stipule également que vous avez le droit d’exiger de votre voisin qu’il taille lui-même les branches en question. Inutile de justifier d’un trouble important causé par ces branches; votre voisin doit procéder à leur élagage, soit par ses propres moyens ou en faisant appel à un professionnel à ses frais.

À lire Les secrets pour bien poncer un parquet : le temps nécessaire et les étapes à suivre

Messages légaux pour obliger votre voisin à couper les branches débordant sur votre propriété

Si votre voisin refuse catégoriquement de vous écouter et ne veut rien entendre à ce sujet, vous pouvez recourir à l’intervention d’une tierce partie. Selon les circonstances, cela pourrait être le propriétaire si votre voisin est un locataire, ou le gestionnaire de copropriété s’il s’agit d’un complexe résidentiel.

Dans le cas où il se montre véritablement peu coopératif, vous pouvez l’obliger à tailler les branches envahissantes en lui adressant une mise en demeure par courrier recommandé avec accusé de réception.

Demander l’autorisation de couper les branches soi-même #

Si vous entretenez de bonnes relations avec votre voisin, celui-ci pourrait éventuellement vous donner l’autorisation de vous charger des travaux d’élagage depuis votre propriété. Néanmoins, prenez garde à ne pas profiter de cette situation pour cueillir des fruits suspendus aux branches surplombant votre terrain. Sachez que vous n’avez droit qu’aux fruits tombés directement dans votre jardin.

Faut-il se plaindre des feuilles mortes venues du voisin ?

En ce qui concerne les feuilles mortes provenant d’arbres situées chez le voisin et qui viennent joncher le sol de votre propriété à l’automne, la loi estime qu’il ne s’agit pas d’un trouble anormal du voisinage. Il faudra donc simplement s’armer de patience et de bonne volonté pour ramasser ces végétaux.

À lire Astuces pour purifier l’air intérieur avec des feuilles de laurier, comment purifier sa maison avec du laurier ?

Pour aller plus loin… #

Voici quelques autres articles susceptibles de vous intéresser :
– Coexistence parfois difficile entre voisins et son impact sur leur relation
– Les progrès de l’intelligence artificielle dans le domaine des échecs
– De l’efficacité de la limitation du bruit provenant des chiens aboyeurs
– Des connaissances inutiles surprenantes à partager avec vos voisins

En conclusion, il est important de se renseigner sur ses droits et obligations avant d’intervenir sur les branches débordant de la propriété du voisin. Une bonne communication et un peu de diplomatie pourront souvent résoudre le problème à l’amiable.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :