Météo : 81 départements en alerte vents violents aujourd’hui

La France connait un début d'année marqué par une activité météorologique importante.

Dans la continuité des phénomènes rencontrés ces derniers jours, les autorités annoncent encore une situation critique pour la journée de jeudi. En effet, 81 départements sont placés en vigilance orange à cause des vents violents attendus sur la majeure partie du territoire français.

Vents forts : Des rafales prévues entre 100 et 130 km/h #

Les prévisions météorologiques s’accordent sur une montée en puissance du phénomène dès mercredi soir. L’évolution de cette perturbation va s’étendre le long de l’hexagone concernant notamment les régions du Nord, du Centre et de l’Ouest ainsi que les Alpes-Maritimes et le Var. La masse d’air instable se propagera ensuite vers le Sud-est de la France au cours de la journée.

Touchées par les intempéries, les zones côtières se verront exposées à des vents pouvant atteindre voire dépasser les 120 km/h. Dans les terres, les rafales avoisineront quant à elles les 100 km/h – des niveaux rarement observé depuis plusieurs années.

À lire Les secrets pour bien poncer un parquet : le temps nécessaire et les étapes à suivre

Des cumuls de pluie importants

Outre les vents violents, les précipitations représenteront également une source d’inquiétude pour les populations concernées. Certaines régions peuvent s’attendre à des cumuls de pluie importants, générant des risques d’inondations en particulier sous les orages. Certaines zones pourraient même enregistrer jusqu’à 50 mm d’eau en seulement quelques heures.

Les conséquences sur le quotidien des populations #

Faisant suite à un épisode déjà mouvementé, cette nouvelle alerte ne manque pas de faire réagir les habitants ainsi que les autorités locales et départementales. Ces dernières ont encouragé la population à prendre conscience des risques afin d’éviter tout accident ou incident lié au mauvais temps. Les éléments à respecter vont notamment dans le sens de gestes simples et préventifs.

Des mesures de prévention à prendre

  1. Restez informé : Suivez l’évolution du phénomène météorologique depuis chez vous grâce aux bulletins diffusés par la radio/TV locale et nationale ou via internet. Ne diffusez aux autres personnes que les informations provenant de sources fiables.
  2. Limitez vos déplacements : Évitez autant que possible de vous rendre à l’extérieur, surtout si cela implique de prendre la route en voiture. En cas d’obligation, soyez prudent et adaptez votre conduite aux conditions météo.
  3. Soyez attentif à votre environnement : Soyez vigilants lors de vos activités en extérieur, surtout les promenades avec des enfants ou les courses à pied. Éloignez-vous des berges des rivières et de la mer pour éviter les possibles vagues subversives.
  4. Pensez à votre habitation : Vérifiez que tous les éléments de votre domicile (toiture, volets roulants, portails) restent bien arrimés et sécurisés. Enlevez toutes les objets susceptibles d’être emportés par le vent ou la pluie dans le jardin ou sur les terrasses/balcons.

Écoles et transports : perturbations en vue

Ces conditions météorologiques engendrent inévitablement des difficultés au niveau des services publics. Les établissements scolaires pourraient voir leur fonctionnement bouleversé – certaines préfectures envisagent même la fermeture des écoles par mesure de prudence. De même, les transports routiers et ferroviaires pourraient se voir impactés par les intempéries, provoquant surtout retards et annulations.

Bilan des précédents épisodes de vents #

Les vents violents ayant déjà frappé une grande partie de l’hexagone ont causé d’importants dégâts matériels, transportant en effet mobilier urbain, branches d’arbres et même toitures. Des coupures de courant et d’électricité significatives ont également été recensées. Cela affecte plusieurs milliers de foyers ainsi que des infrastructures publiques telles que des écoles ou des hôpitaux.

À lire Astuces pour purifier l’air intérieur avec des feuilles de laurier, comment purifier sa maison avec du laurier ?


Face à ces pics de bad weather, nombreux sont ceux qui espèrent retrouver rapidement un temps plus clément pour poursuivre leurs activités normalement. Pendant ce temps, les collectivités locales et métropolitaines travaillent d’arrache-pied afin de limiter les impacts sur le quotidien des populations.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :