Les erreurs fréquentes en construction de garage et comment les éviter

La construction d'un garage est un projet important pour beaucoup de propriétaires.

Erreurs, mauvaise planification et problèmes d’exécution peuvent entraîner des coûts supplémentaires et du temps perdu. Dans cet article, nous verrons quelques erreurs courantes en construction de garage et comment les prévenir pour économiser temps et argent.

Erreur 1 : Un manque de planification pour construire le garage #

Dans le projet de construction d’un garage, la planification est cruciale. Il est essentiel de prendre le temps nécessaire à l’élaboration d’un plan complet et détaillé qui tienne compte de tous les aspects du projet. Voici quelques éléments à ne pas négliger :

  • Le budget : déterminer le coût total du projet, incluant matériaux, main-d’œuvre et imprévus.
  • Les dimensions : choisir les dimensions adaptées à vos besoins et à l’espace disponible sur votre terrain.
  • L’emplacement : déterminer le meilleur endroit pour implanter le garage sur votre terrain, en prenant en compte notamment l’accès routier et les contraintes réglementaires.
  • Les matériaux : sélectionner des matériaux de qualité, adaptés à vos besoins et à votre budget.

Erreur 2 : Sous-estimer l’importance des autorisations pour faire son garage #

La construction d’un garage requiert souvent l’obtention de certaines autorisations. Selon la taille du projet, il peut être nécessaire de solliciter un permis de construire auprès de votre mairie, ou au moins une déclaration préalable. N’oubliez pas également de vérifier les règles d’urbanisme locales pour vous assurer que votre projet est conforme aux exigences réglementaires.

À lire Les tendances innovantes des garages pour 2024

Erreur 3 : Choisir le mauvais type de garage #

Il existe plusieurs types de garages et choisir le bon modèle adapté à vos besoins est crucial pour éviter des erreurs coûteuses en cours de route. Les principaux types de garages sont :

  • Le garage attenant : directement relié à votre maison, idéal si vous souhaitez accéder à votre véhicule sans sortir à l’extérieur.
  • Le garage détaché : situé à distance de votre habitation, permettant plus de flexibilité quant à son emplacement et sa taille. Il convient notamment aux propriétés disposant d’un grand terrain.
  • Le garage souterrain : camouflé sous le sol, ce type de garage est privilégié pour préserver l’esthétisme de la façade et libérer de l’espace sur le terrain.
  • Le carport : structure ouverte et légère, le carport offre un abri pour votre véhicule à moindre coût, mais ne protège pas intégralement contre les intempéries et les intrusions.

Erreur 4 : Négliger l’isolation et les systèmes de ventilation #

L’isolation thermique et les systèmes de ventilation jouent un rôle clé dans le confort d’un garage. Un garage mal isolé peut provoquer des pertes de chaleur en hiver, augmentant ainsi votre facture énergétique, et une mauvaise ventilation accentue la formation d’humidité et de moisissures. Pour prévenir ces problèmes, il est essentiel de :

  • Choisir des matériaux isolants adaptés : privilégier la qualité pour éviter les déperditions de chaleur.
  • Penser aux ouvertures : installer des fenêtres double vitrage pour améliorer l’isolation et choisir une porte de garage performante.
  • Installer un système de ventilation : opter pour un dispositif adapté à la taille et aussi au type de garage, pour renouveler l’air intérieur et évacuer l’humidité.

Comment réussir l’isolation et la ventilation ?

Engager un professionnel compétent et expérimenté pour assurer la mise en oeuvre correcte de l’isolation et de la ventilation est primordial pour garantir aussi un résultat de qualité et durable.

Erreur 5 : Choisir un entrepreneur incompétent ou frauduleux pour votre garage #

Pour minimiser les risques liés à la construction de garage, il est important de faire appel à un entrepreneur de confiance. Voici quelques conseils pour vous aider à sélectionner le bon professionnel :

À lire Options de sécurité indispensables pour un nouveau garage

  • Demandez des références : consultez les avis d’autres clients et demandez autour de vous des recommandations.
  • Vérifiez l’existence réelle de l’entreprise : assurez-vous aussi qu’elle possède une immatriculation. Un numéro SIRET et une assurance responsabilité civile professionnelle.
  • Comparez les devis : faites établir plusieurs devis détaillés par différents entrepreneurs, pour comparer les tarifs et les prestations proposées.
  • Réclamez un contrat écrit : pour vous protéger en cas de litige, exigez un contrat stipulant clairement les modalités du projet et les garanties offertes.

Le rôle des corps de métier

N’oubliez pas également que la construction d’un garage implique souvent plusieurs corps de métier : maçons, charpentiers, électriciens, plombiers… Veillez aussi à ce que chaque intervenant soit qualifié et compétent dans son domaine.

En évitant ces erreurs courantes et en prenant le temps de bien planifier votre projet. Vous pourrez aussi réussir la construction de votre garage tout en économisant temps et argent.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :