Le parquet qui bouge : comment y remédier ?

Vous avez du parquet au sol dans votre salon et vous l'entendez grincé et vous le voyez bouger, nos solutions pour que cela cesse

Le parquet est un revêtement de sol apprécié pour son esthétique chaleureuse et sa durabilité. Cependant, il peut arriver que le parquet se mette à bouger et à faire du bruit lorsque l’on marche dessus. Ce phénomène est souvent dû à une pose mal réalisée ou à des problèmes d’humidité. Dans cet article, nous allons vous expliquer les causes possibles d’un parquet qui bouge quand on marche dessus et vous donner quelques conseils pour résoudre ce problème.

Causes possibles d’un parquet qui bouge #

Les changements de température et d’humidité sont des facteurs importants pouvant entraîner des mouvements dans le parquet. En effet, le bois est un matériau vivant qui réagit aux variations de son environnement et peut se dilater ou se contracter en fonction de ces dernières.

  • L’hiver, avec la baisse des températures, le bois se contracte et les joints entre les lames peuvent s’élargir. Dans ce cas, le sol risque de bouger légèrement lorsqu’on marche dessus.
  • L’été, avec l’augmentation des températures et de l’humidité, le bois a tendance à gonfler. Si l’espace nécessaire pour cette dilatation n’a pas été laissé au moment de la pose, le parquet sera trop serré et pourra alors se soulever sous la pression.

Une mauvaise pose du sol est une autre cause pouvant expliquer un parquet qui bouge. Il se peut que les lames n’aient pas été posées correctement, ou que le support ne soit pas adapté. Dans ce cas, le sol risque de s’affaisser ou de faire du bruit sous les pas.

À lire Les secrets pour bien poncer un parquet : le temps nécessaire et les étapes à suivre

Solutions pour régler le problème d’un parquet qui bouge #

Plusieurs solutions permettent de résoudre le problème d’un sol qui bouge :

  1. Vérifier l’étanchéité du plancher : si le plancher se retrouve mal isolé et absorbe trop d’humidité, cela pourrait donner des mouvements du parquet.
  2. Laisser suffisamment d’espace autour du parquet pour permettre au bois de respirer et de mieux contrôler les variations de température et d’humidité.
  3. Faire appel à un professionnel pour poser correctement les lames de parquet et éviter tout problème futur.

Réguler l’humidité ambiante

Pour prévenir les mouvements du parquet liés aux changements d’humidité, il reste recommandé de réguler l’humidité de la pièce entre 40% et 60%. Pour cela, on peut utiliser un déshumidificateur ou un humidificateur d’air en fonction des besoins.

Vérifier la qualité du sol et de la pose

Si vous constatez que votre sol bouge souvent, il est préférable de vérifier la qualité du parquet et des produits utilisés lors de sa pose. Si nécessaire, faites appel à un professionnel pour réparer ou remplacer les lames abîmées ou mal posées.

Utiliser un système d’isolation phonique sous le parquet

Si votre sol bouge et produit des bruits désagréables, vous pouvez opter pour l’utilisation d’une couche d’isolation phonique sous les lames de parquet. Cette solution permettra d’amortir les chocs et d’éviter les grincements entre les lames.

À lire Temps de séchage du parquet après un dégât des eaux : ce qu’il faut savoir

Prévention et entretien du parquet #

Pour éviter que votre sol ne se mette à bouger au fil du temps, suivez ces quelques conseils :

  • Choisissez un parquet de qualité et adapté à la pièce dans laquelle vous allez l’installer. Privilégiez les essences de bois stables et résistantes aux variations d’humidité.
  • Laissez toujours un espace de dilatation autour du sol lors de la pose pour permettre au bois de se dilater sans contrainte. Cet espace se retrouvera dissimulé sous les plinthes.
  • Assurez-vous que le support sur lequel se verra posé le parquet est sec, plan et propre.
  • Faites appel à un professionnel pour la pose du sol si vous n’êtes pas sûr de pouvoir le faire correctement.
  • Entretenez régulièrement votre sol en le nettoyant avec des produits spécifiques et en le protégeant avec une huile ou un vernis adaptés.

Le sol qui bouge quand on marche dessus est un problème courant, et plusieurs facteurs peuvent l’expliquer. Les variations de température et d’humidité, ainsi qu’une mauvaise pose du parquet sont les principales causes de ce phénomène. Pour y remédier, il est essentiel de réguler l’humidité ambiante, de vérifier la qualité du parquet et de sa pose, et d’utiliser un système d’isolation phonique si nécessaire. Enfin, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour analyser la situation et vous conseiller sur les meilleures solutions à adopter.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :