Destruction de vignes OGM : un réquisitoire relativement léger

Le 30 sept. 2011 -

Résumé :

Le procès des 60 Faucheurs volontaires qui avaient détruit l'année dernière des pieds de vigne transgéniques appartenant à l'Inra s'est tenu le 30 septembre. Le procureur de la République a requis trois mois de prison avec sursis pour les non récidivistes et 100 jours amendes à 20 euros pour les six récidivistes. L'Inra, elle, demande 540 000 euros de dommages et intérêts pour les destructions occasionnées. Interrogée par Inf'OGM, la responsable de la Confédération paysanne d'Alsace nous a confié que (...)

Lire l'article original