Essonne : la communauté en deuil rend un dernier hommage à Shemseddine, un adolescent tragiquement perdu à Viry-Châtillon

Dans la petite ville de Viry-Châtillon, une atmosphère de deuil et de respect s'est installée alors que les obsèques de Shemseddine, un jeune garçon de 15 ans, ont commencé.

Le dernier adieu à Shemseddine #

Shemseddine, dont la vie a été cruellement écourtée, a été retrouvé sans vie vendredi dernier après avoir été sauvagement agressé.

En ce mardi, quatre jours après le terrible incident, une cérémonie a été organisée en son honneur à la mosquée de Savigny-sur-Orge, en Essonne. La famille a demandé que ce soit un moment de recueillement privé, et les forces de l’ordre ont assuré la confidentialité en installant des barrières et des rubans autour de la mosquée.

Une communauté unie dans la douleur #

Des dizaines de personnes, dont de nombreux adolescents, amis et connaissances de Shemseddine, sont arrivés à la mosquée en début d’après-midi. Certaines femmes portaient en main une rose blanche, symbole de leur deuil. Le corbillard est arrivé peu après 14h00, et les fidèles ont déployé des draps et des tapis pour dissimuler le cercueil des caméras présentes.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

La cérémonie religieuse a pris fin peu avant 15h00. Sajida, une lycéenne de 17 ans, a partagé : « La prière était très émouvante. Entendre la douleur de la famille, ça fait mal au coeur ». Même si elle ne connaissait pas personnellement la famille, Meriem, 27 ans, est venue aux obsèques pour montrer son soutien.

Chercher la justice pour Shemseddine #

Quatre jeunes hommes ont été arrêtés et mis en examen pour assassinat suite à la mort de Shemseddine. Selon le parquet d’Evry, le jeune adolescent a été attaqué devant son collège de Viry-Châtillon à cause d’un différend lié à la sœur de deux des accusés. Deux des mis en cause, un adulte de 20 ans et un mineur, ont été placés en détention provisoire.

Les premiers éléments de l’enquête révèlent que les deux frères ont sommé plusieurs garçons, dont Shemseddine, de cesser leur correspondance avec leur sœur « sur des sujets relatifs à la sexualité », par peur pour la réputation de leur sœur et de leur famille. Jean-Marie Vilain, le maire de Viry-Châtillon, a fermement condamné cette agression, la qualifiant de « lâcheté ».

La perte tragique de Shemseddine a ébranlé non seulement sa famille, mais aussi l’ensemble de la communauté. Au-delà du deuil, cet incident met en lumière les problèmes urgents de violence et de responsabilité sociale qui méritent notre attention.

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

  • Shemseddine, 15 ans, est décédé après avoir été battu.
  • Les obsèques ont eu lieu à la mosquée de Savigny-sur-Orge, en Essonne.
  • Quatre jeunes hommes ont été mis en examen pour l’assassinat de Shemseddine.
  • La communauté est en deuil et cherche la justice pour Shemseddine.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis