Immobilier en chute libre : un avenir plus radieux se profile à l’horizon 2024 avec des crédits plus accessibles

Depuis quelque temps, le secteur de l'immobilier ancien connaît une baisse significative de ses prix.

Les prix de l’immobilier en baisse constante #

Cette tendance a été observée au cours du premier trimestre de l’année en cours. Les agences immobilières, malgré la situation, commencent à percevoir une lueur d’espoir grâce à une réduction des coûts de crédit.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Les prix au mètre carré dans tout le pays ont chuté de 3 % sur une année, selon Orpi. Laforêt et Century 21 rapportent respectivement une réduction de 4,7 % et 3,2 % pour les appartements et 3,3 % pour les maisons.

Réduction des taux de crédit immobiliers #

En février, le taux moyen des crédits immobiliers, hors frais et assurances, a connu une baisse pour la première fois depuis deux ans, se situant à 4,11 %. Cette information a été confirmée par la Banque de France. Certes, les taux de crédit restent proches de 4 % après une augmentation importante à partir de 2021, mais une légère baisse a été observée ces dernières semaines.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

Les professionnels du secteur immobilier commencent à entrevoir une reprise. Guillaume Martinaud, président d’Orpi, a noté que mars a été un mois prometteur avec une augmentation des données et un moral en hausse parmi les acteurs du secteur.

Une reprise dans l’horizon #

Century 21 a observé une augmentation des démarches visant à acquérir un bien immobilier, que ce soit la consultation d’annonces ou les demandes d’informations auprès des agences. Charles Marinakis, président de Century 21 France, exprime son optimisme pour les mois à venir, malgré les disparités notables en fonction des territoires.

Il est à noter que certaines régions, comme les grandes villes côtières, continuent d’attirer les acheteurs, avec des prix qui continuent à grimper. Cependant, le marché de la location reste tendu, beaucoup de ménages restent locataires faute de pouvoir accéder à la propriété.

Voici quelques faits marquants de la situation immobilière actuelle :

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

  • Les prix de l’immobilier ancien ont chuté de 3% à 4,7% dans l’ensemble du pays.
  • Le taux moyen des crédits immobiliers a baissé pour la première fois depuis deux ans, à 4,11%.
  • Les grandes villes côtières continuent d’attirer les acheteurs.
  • Le marché de la location reste tendu, beaucoup de ménages ne pouvant pas accéder à la propriété.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis