Philippe Lioret face à des accusations troublantes dans le monde du cinéma : des actrices dénoncent des « baisers forcés »

Philippe Lioret, le célèbre réalisateur français, est la nouvelle cible des dénonciations de comportements inappropriés dans le milieu du cinéma.

Philippe Lioret dans la tourmente #

Le mouvement #MeToo continue de libérer la parole des victimes présumées, mettant en lumière des pratiques jusqu’alors tues.

D’après plusieurs témoignages recueillis par la cellule investigation de Radio France, Lioret aurait abusé de sa position durant les castings de son film « Toutes nos envies » en 2010. Parmi ces accusations, on compte des « baisers forcés » et une proximité physique déplacée.

Des auditions suspectes #

Plusieurs actrices ont décrit des situations étranges lors des auditions pour le film de Lioret. Des rendez-vous imprévus en soirée, des auditions le samedi alors que les bureaux de production étaient fermés, autant de circonstances inhabituelles qui ont été soulignées.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

L’enquête de Radio France fait également état de demandes inappropriées de la part du réalisateur, telles que demander à des actrices de montrer leur poitrine alors que ni le scénario ni le film ne comportaient de scène de nudité.

Un mouvement qui prend de l’ampleur #

Les révélations sur Lioret s’ajoutent à une longue liste d’accusations portées contre des figures du cinéma français. D’autres noms célèbres ont également été cités, comme Benoît Jacquot, Jacques Doillon et plus récemment, Gérard Depardieu.

Cependant, Philippe Lioret nie fermement toutes les accusations portées contre lui. Selon son avocate, Solange Doumic, le réalisateur « n’a jamais eu la sensation d’essayer d’abuser de qui que ce soit de toute sa vie ».

  • Le mouvement #MeToo a permis de libérer la parole des victimes présumées.
  • Philippe Lioret est accusé de comportements inappropriés lors des castings de son film « Toutes nos envies ».
  • Des actrices ont décrit des situations étranges et des demandes inappropriées lors des auditions.
  • D’autres figures du cinéma français ont également été accusées de comportements similaires.
  • Philippe Lioret nie fermement toutes les accusations portées contre lui.

L’appel à la réforme #

Face à cette vague d’accusations, la comédienne Marie Gillain, qui joue le rôle principal dans « Toutes nos envies », appelle à une réforme du monde du cinéma. « Il est urgent que toutes les actrices et tous les acteurs puissent enfin se sentir en totale sécurité lors d’un casting ou dans un processus d’essais ou de rencontre avec un réalisateur », déclare-t-elle.

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

L’enjeu est désormais politique. Judith Godrèche, qui a déposé plainte pour viol contre Benoît Jacquot et Jacques Doillon, a eu l’occasion de s’exprimer sur le sujet lors d’une audition par la délégation aux droits des femmes du Sénat. L’actrice a demandé la constitution d’une commission d’enquête sur les violences sexuelles et sexistes dans le milieu du cinéma.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :