Italie : l’ombre du racisme plane sur le derby romain, la Ligue de football exige une enquête

Le football italien est sous le feu des projecteurs suite à des allégations de racisme lors du derby romain.

La ligue italienne de football demande une enquête #

La Ligue italienne de football a appelé à une enquête sur des insultes racistes présumées proférées depuis les tribunes lors de la confrontation entre l’AS Rome et la Lazio.

La Serie A, l’organisme dirigeant du football professionnel en Italie, a officiellement demandé à la Fédération italienne de football (FIGC) de se pencher sur les allégations. Les insultes sont présumées avoir été dirigées contre l’attaquant belge de la Roma, Romelu Lukaku, et le milieu français de la Lazio, Matteo Guendouzi.

Un cas de discrimination religieuse dénoncé #

Outre les insultes racistes, la Serie A a également évoqué un cas de « discrimination religieuse ». Bien que des détails précis n’aient pas été fournis, il est connu que les supporters de la Lazio ont souvent recours à des insultes à caractère religieux à l’encontre des supporters de la Roma, les traitant de « juifs ».

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

Une portion de la base de supporters de la Lazio est associée à des groupes fascistes, bien que les deux clubs aient des supporters d’extrême droite dans leurs rangs. Le racisme et la discrimination religieuse continuent d’être des problèmes majeurs dans le football italien.

Incidents et controverses en marge du match #

Des incidents ont également émaillé le derby romain. Le défenseur de la Roma, Gianluca Mancini, a été condamné à une amende de 5.000 euros pour avoir brandi deux drapeaux controversés lors des célébrations de la victoire. L’un des drapeaux comportait l’inscription « Anti Lazio » et l’autre, aux couleurs de la Lazio, était floqué d’un énorme rat.

Dans les tribunes, Stefan Radu, ancien défenseur de la Lazio, a suscité la polémique en portant un hoodie orné du sigle « SS Lazio », évoquant les insignes nazis des « Schutzstaffel ». Bien que le match se soit déroulé sans violence dans les tribunes, des affrontements ont éclaté entre les supporters des deux équipes à l’extérieur du stade.

  • Le racisme et la discrimination religieuse sont des problèmes majeurs dans le football italien
  • La Ligue italienne de football demande une enquête sur les insultes racistes lors du derby romain
  • Les insultes auraient visé l’attaquant belge de la Roma, Romelu Lukaku, et le milieu français de la Lazio, Matteo Guendouzi
  • La Serie A dénonce également un cas de discrimination religieuse de la part des fans de la Lazio
  • Des incidents et controverses ont marqué le derby romain

Racisme persistant dans le football italien #

Plusieurs incidents à caractère raciste ont émaillé la saison de football en Italie. En janvier, le gardien français de l’AC Milan, Mike Maignan, a été la cible de cris de singe de la part des supporters de l’Udinese. Ce dernier a quitté le terrain, forçant l’arbitre à suspendre momentanément le match.

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

Malgré la réaction des instances du football italien, un sondage réalisé en février a révélé que 16% des Italiens considèrent qu’il est normal de « faire un cri de singe ou lancer des bananes aux joueurs noirs » lorsqu’ils soutiennent une équipe de football. Ces résultats alarmants soulignent l’urgence d’une enquête et d’une action robuste contre le racisme dans le football italien.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis