Incendie au centre Leclerc de Saint-Aunès : les détails de l’évacuation de 400 personnes et de la fermeture de la galerie marchande

Le 9 avril dernier, l'après-midi a été marqué par un événement qui a semé le trouble à Saint-Aunès.

Intervention rapide des pompiers #

Un incendie est survenu dans la réserve du magasin Pimkie situé dans la galerie marchande du centre Leclerc. C’est à ce moment que les sapeurs-pompiers de l’Hérault sont intervenus.

Leurs actions exemplaires ont permis de maîtriser le feu rapidement, évitant ainsi que les flammes ne se propagent à d’autres parties de la galerie marchande. En raison de cet incident, la galerie a dû fermer ses portes pour le reste de la journée.

Evacuation massive et précaution #

Devant l’ampleur de la situation, une mesure de précaution a été prise : l’évacuation de toutes les personnes présentes sur le site. En effet, 300 clients et une centaine d’employés ont été priés de quitter les lieux le plus rapidement possible.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

Malheureusement, deux clientes ont été incommodées par les fumées émanant de l’incendie. Après avoir été examinées par les secours, elles n’ont pas eu besoin d’être transportées à l’hôpital.

Ouverture de l’hypermarché malgré l’incident #

Malgré cet incident, l’hypermarché a continué d’accueillir les clients. Pendant que la galerie marchande restait fermée, les responsables ont effectué les vérifications nécessaires dans l’établissement. Ils se sont assurés que les dispositifs de sécurité incendie étaient fonctionnels.

Deux employés du magasin Pimkie se retrouvent au chômage technique suite à cet incident. La galerie a rouvert ses portes le lendemain matin.

Voici quelques points à retenir de cet incident :

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

  • Les sapeurs-pompiers de l’Hérault ont su gérer la situation rapidement.
  • 400 personnes ont été évacuées de la galerie marchande pour leur sécurité.
  • Deux clientes ont été incommodées par les fumées.
  • La galerie marchande a été fermée pour la journée, mais l’hypermarché est resté ouvert.
  • La galerie a rouvert ses portes le lendemain matin.

En dépit du sentiment de peur et d’incertitude qui a régné suite à cet incident, les paroles rassurantes du gérant du restaurant Gusto, Nicolas Ribeiro, ont permis de soulager quelques inquiétudes. Il a félicité l’intervention rapide des pompiers qui a permis d’éviter d’importants dégâts et la propagation du feu. Un sentiment de soulagement et d’espoir régnait alors que la galerie a pu rouvrir ses portes le lendemain matin.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis