Opération antidrogue massive : près de 100 individus derrière les barreaux, annonce le ministre de la Justice

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, a révélé que les récentes opérations antidrogue, baptisées "Place nette XXL", ont abouti à l'incarcération de près de 100 personnes.

L’opération « place nette XXL » #

Ces personnes ont été jugées en comparution immédiate, une procédure rapide qui permet de répondre efficacement à l’activité des trafiquants de drogue.

Les opérations « Place nette XXL » ont été lancées il y a trois semaines et sont toujours en cours. Elles visent à lutter contre le trafic de drogue dans plusieurs régions de France. En trois semaines, plus de 365 individus ont été déférés devant la justice.

Impact de l’opération sur le trafic de drogue #

Le ministre de la Justice a expliqué que ces opérations permettent de limiter le recrutement des guetteurs et des vendeurs de drogue. En effet, les personnes condamnées peuvent se voir interdire de paraître ou de séjourner sur les lieux du trafic, ce qui rend plus difficile leur participation à ces activités illégales.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

Il convient de noter que le sort des individus qui ont été déférés mais qui n’ont pas été jugés en comparution immédiate reste incertain. De même, le sort des personnes qui n’ont pas été incarcérées après leur jugement n’a pas été précisé.

Une série d’opérations à l’échelle nationale #

La première opération antidrogue « Place nette XXL » a été lancée à Marseille par Emmanuel Macron le 19 mars. Cette opération est intervenue deux semaines après que des magistrats de Marseille aient demandé un « plan Marshall » pour sauver la deuxième ville de France du narcobanditisme.

Depuis lors, une dizaine d’autres opérations de ce type ont été menées à travers le pays. Le Président a promis que d’autres opérations similaires auraient lieu dans les semaines à venir.

Voici quelques chiffres clés sur ces opérations :

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

  • Plusieurs milliers de personnes ont été interpellées
  • 365 individus ont été déférés devant la justice
  • Plus de la moitié ont été jugés en comparution immédiate
  • Près de 100 individus ont été incarcérés

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :