Monte-Carlo : Alcaraz se retire, Djokovic brille et Monfils se distingue

La nouvelle tant redoutée est finalement tombée mardi dernier.

Le retrait inattendu d’Alcaraz #

Le jeune prodige de tennis, Carlos Alcaraz, a annoncé son retrait du Masters 1000 de Monte-Carlo. Une douleur à l’avant-bras droit est à l’origine de cette décision.

Le jeune espagnol, numéro trois mondial et pressenti pour succéder à Rafael Nadal en tant que roi de la terre battue, a exprimé son incapacité à jouer cette semaine. Il a travaillé jusqu’à la dernière minute pour tenter de récupérer d’une compression du nerf médian au bras droit, mais en vain.

Djokovic, une performance fulgurante #

D’un autre côté, la star du tennis, Novak Djokovic, a montré une forme éblouissante lors du tournoi. Il a facilement écarté son adversaire, le Russe Roman Safiullin, avec un score de 6-1, 6-2 en seulement 1h10.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

Après un début de saison assez mitigé, le numéro un mondial semble avoir retrouvé son rythme sur la terre battue. Il a déclaré être très satisfait de son jeu, affirmant même avoir joué l’un de ses « meilleurs matches » de ces dernières années.

Monfils, un retour gagnant #

Quant à Gaël Monfils, il n’avait pas participé à ce tournoi depuis sa finale perdue en 2016. Cependant, il a réussi à s’imposer face à l’Australien Aleksandar Vukic avec un score de 6-7 (7/9), 6-3, 7-5 après une bataille intense.

Invité cette année, il devait à l’origine affronter l’Australien Jordan Thompson. Cependant, ce dernier s’est retiré juste avant le match à cause d’une blessure au dos et a été remplacé par son compatriote Vukic. Monfils a su tirer profit de cette situation et a gagné le droit d’affronter le Russe Daniil Medvedev pour une place en 8es de finale.

Quelques faits marquants de ce tournoi :

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

  • Le retrait inattendu de Carlos Alcaraz
  • La performance fulgurante de Novak Djokovic
  • Le retour gagnant de Gaël Monfils

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :