Microsoft plonge dans l’avenir de l’IA au Japon : un investissement massif de près de 3 milliards de dollars en perspective

Dans un mouvement audacieux vers l'avenir de la technologie, Microsoft a récemment révélé ses plans pour faire un investissement massif dans l'intelligence artificielle (IA) au Japon.

Un acteur majeur de l’IA s’aventure au Japon #

Un montant impressionnant de 2,9 milliards de dollars sera déboursé au cours des deux prochaines années pour soutenir l’essor de l’IA dans le pays technologiquement avancé.

L’annonce coïncide avec la visite du Premier ministre japonais Fumio Kishida à Washington, soulignant la détermination du Japon à devenir une force dominante dans le domaine de l’IA. Ce mouvement stratégique place également Microsoft comme un acteur essentiel dans le secteur de l’IA, surpassant même Apple en termes de capitalisation boursière grâce à son partenariat avec la start-up OpenAI.

Un investissement sans précédent pour un avenir prometteur #

Le président de Microsoft, Brad Smith, a déclaré que cet investissement est le plus important de l’histoire de la société au Japon au cours de ses 46 années d’existence. Le plan d’investissement comprend la fourniture de ressources informatiques plus avancées, y compris des puces informatiques ultra-perfectionnées (GPU), qui sont cruciales pour l’entraînement des modèles d’IA.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

En plus de ce soutien matériel, Microsoft s’est engagé à investir dans la formation en IA de trois millions de travailleurs japonais au cours des trois prochaines années. Dans le cadre de cet effort, la société a également annoncé l’ouverture de son tout premier laboratoire à Tokyo, Microsoft Research Asia, qui se concentrera sur les recherches en IA et en robotique.

Renforcement de la cybersécurité et des collaborations gouvernementales #

Dans un monde de plus en plus numérique où les menaces de cybersécurité sont omniprésentes, Microsoft a exprimé son intention de collaborer avec le gouvernement japonais pour renforcer les cyberdéfenses du pays. Brad Smith a souligné l’importance de cette initiative, faisant référence à la complexité croissante des menaces de cybersécurité, en particulier de la part de la Chine et de la Russie, ainsi qu’à l’augmentation des attaques par rançongiciel à travers le monde.

Ce mouvement intervient après que Microsoft ait été critiqué par les experts en cybersécurité du ministère américain de la sécurité intérieure pour une série d’erreurs évitables qui ont permis à un groupe de pirates chinois de s’introduire dans les serveurs de la société. Cette intrusion a abouti à l’accès aux courriels de plusieurs hauts fonctionnaires américains l’année dernière.

Voici une brève liste des principaux points de cet investissement massif :

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

  • Investissement de 2,9 milliards de dollars dans l’IA au Japon au cours des deux prochaines années.
  • Formation en IA pour trois millions de travailleurs japonais.
  • Ouverture du premier laboratoire de Microsoft à Tokyo, Microsoft Research Asia.
  • Collaboration avec le gouvernement japonais pour renforcer les cyberdéfenses du pays.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :