Le cauchemar d’une jeune femme : un appel à la police pour se protéger d’un ex-petit ami tourne au drame

Imaginez-vous en train de vivre un cauchemar, celui où vous êtes victime de menaces de votre ex-petit ami qui menace de diffuser sur internet des photos intimes de vous.

Un appel à la police pour une menace devient un cauchemar personnel #

Vous décidez alors de faire appel à la seule institution censée vous protéger : la police. Mais le policier qui arrive à votre domicile, plutôt que de vous secourir, sourit en voyant les photos compromettantes.

C’est l’histoire déchirante d’une jeune étudiante, qui a vécu cette expérience traumatisante en 2009, dans le West Yorkshire. Un policier, surnommé Andy, est venu à son domicile pour enregistrer sa plainte. Au lieu de l’aider, il a laissé une trace indélébile dans sa vie.

Les préjugés : une barrière à la justice pour la jeune femme #

La jeune femme, après avoir subi ce premier choc, a décidé de rappeler le policier pour connaître l’état de l’enquête. Ce dernier, au lieu de l’encourager, lui a fait comprendre que sa plainte serait probablement ignorée en raison de sa situation financière difficile et de sa couleur de peau.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

Victime d’une double injustice, elle a dû faire face à l’indifférence et aux préjugés. La jeune femme, déjà sous le choc des menaces de son ex-petit ami, a commencé à vivre un cauchemar encore plus horrible.

Un policier qui profite de la détresse d’une victime #

Profitant de la vulnérabilité de la jeune femme, le policier a décidé de commettre un acte impardonnable. La victime a raconté au tribunal comment le policier l’a suivie alors qu’elle tentait de se cacher dans sa buanderie. Il l’a embrassée, lui a touché la poitrine et l’a violentée.

Le policier, après avoir commis l’acte ignoble, a quitté la maison comme si de rien n’était. La jeune femme était laissée seule, choquée et traumatisée, dans une maison qui était censée être son refuge.

Voici les principales étapes de l’affaire :

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

  • La jeune femme appelle la police pour porter plainte contre son ex-petit ami qui la menace.
  • Le policier venu enregistrer la plainte sourit en voyant les photos compromettantes.
  • La victime appelle le policier pour se renseigner sur l’état de l’enquête, il lui fait comprendre que sa plainte ne sera pas prise au sérieux.
  • Le policier profite de la détresse de la jeune femme pour la violer.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis