Le rôle des médias catholiques belges dans la résistance à l’extrême droite : une réflexion politique et spirituelle

Le mercredi 10 avril a marqué un tournant pour les abonnés de l'hebdomadaire belge Dimanche.

Un effort collectif pour comprendre l’extrême droite #

Ils ont reçu un numéro spécial de la revue En question, intitulé Vers un nouveau dimanche noir. Ce numéro, dont le tirage a été augmenté de manière significative, vise à décortiquer l’extrême droite pour mieux la combattre.

La revue En question, produite par le Centre Avec, un centre d’étude et d’action sociale fondé par des jésuites, a toujours eu un engagement fort envers les étrangers. À l’approche des élections européennes, la rédaction a voulu atteindre un public plus large, face à la diffusion croissante des idées d’extrême droite dans les milieux catholiques.

Un regard critique sur l’extrême droite #

Dans ce numéro spécial, l’extrême droite est définie de manière tridimensionnelle : une vision inégalitaire de la société, un nationalisme exacerbé et un programme d’action radicale. Ces caractéristiques mettent à mal les valeurs et principes fondamentaux des démocraties libérales modernes.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

La revue analyse également comment les idées d’extrême droite peuvent infiltrer les centres du pouvoir, en se basant sur l’exemple de la loi immigration en France. Elle incite également à une lutte spirituelle contre l’extrême droite, dont les idées peuvent contaminer toutes les couches de la société.

Une démarche soutenue par les médias catholiques belges #

La revue En question a proposé à Cathobel, média catholique de référence en Belgique francophone, et à son hebdomadaire Dimanche, de distribuer ce numéro spécial à leurs abonnés. Vincent Delcorps, rédacteur en chef de Cathobel, a rapidement accepté cette proposition, conscient de l’importance d’offrir aux lecteurs des critères de discernement dans leurs choix électoraux.

Cependant, il admet que cette initiative est possible en Belgique francophone car l’extrême droite y est historiquement faible. Il s’attend à quelques critiques, mais estime que cette démarche est en accord avec celle des évêques belges francophones. Il y a deux ans, l’Église a lancé un appel fort pour l’accueil des sans-papiers.

  • Comprendre l’extrême droite pour mieux la combattre
  • Une vision tridimensionnelle de l’extrême droite
  • Une lutte spirituelle contre l’extrême droite
  • Le rôle des médias catholiques dans la résistance à l’extrême droite

En conclusion, les médias catholiques belges jouent un rôle déterminant dans la résistance à l’extrême droite. Leur approche, à la fois politique et spirituelle, vise à éclairer le public sur les dangers de l’extrême droite et à promouvoir une société plus juste.

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis