Opération « Place nette XXL » : trois semaines plus tard, est-ce que la guerre contre la drogue en France a porté ses fruits ?

L'opération "Place nette XXL", lancée par le gouvernement français, a fait couler beaucoup d'encre depuis son lancement il y a trois semaines.

Un tour d’horizon de l’opération « place nette XXL » #

Cette vaste campagne de répression contre le trafic de drogue a commencé dans les quartiers nord de Marseille avant de se propager à diverses villes françaises.

L’opération a été largement médiatisée, notamment par la visite inattendue du président français Emmanuel Macron à la cité de la Castellane. Trois semaines après le coup d’envoi, il est temps de faire le point sur les résultats de cette initiative ambitieuse.

Les résultats quantitatifs de l’opération #

Quels sont les résultats tangibles de l’opération « Place nette XXL », trois semaines après son lancement ? Selon un récent rapport de la Préfecture de police des Bouches-du-Rhône, l’opération a conduit à 856 arrestations, aboutissant à 459 gardes à vue. En outre, les autorités ont saisi 479,7 kg de cannabis, 2.790.376 euros d’actifs, 23 armes et plusieurs kilogrammes de cocaïne, de drogues synthétiques et de tabac.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

Néanmoins, ces chiffres ne sont qu’une partie de l’histoire. Que se passe-t-il réellement sur le terrain, dans les quartiers qui étaient autrefois aux prises avec le trafic de drogue ?

Les répercussions sur le terrain #

A la Castellane, un quartier de Marseille, le paysage a changé. Le dispositif policier a été allégé, les cars de CRS ont été remplacés par des patrouilles de police. L’ambiance est plus sereine, comme le témoigne une enseignante d’un lycée professionnel voisin : « On ne voit plus les personnes en train de faire leur petit trafic. Je me sens plus en sécurité. On n’est plus dans un no man’s land, il n’y a plus cette sensation d’être dans une autre France ».

Cependant, les résidents craignent déjà le jour où le dispositif sera levé. Une jeune femme habitant le quartier depuis 22 ans exprime ses craintes : « Ça va être pire car il y aura un vide et ce vide devra être comblé. Ça fait 22 ans que j’habite ici, il y a déjà eu des opérations comme ça il y a 10 ans. Ça s’était un peu calmé mais c’était temporaire, ça a repris après car au bout d’un moment, ils lâchent l’affaire ».

Le futur de l’opération « place nette XXL » #

Alors que l’opération « Place nette XXL » a montré des résultats impressionnants en termes de saisies et d’arrestations, le futur est incertain. Le porte-parole du syndicat alliance Rudy Mana confirme que les trafiquants cherchent à déplacer leur activité : « Perdre autant d’argent, ça les énerve un petit peu donc il semblerait qu’ils soient en recherche de nouveaux points de vente pour pouvoir recommencer leur trafic ».

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

Cette possible migration des trafiquants vers d’autres quartiers pourrait susciter de nouveaux règlements de comptes, un effet secondaire potentiellement dangereux de l’opération.

  • 856 arrestations
  • 459 gardes à vue
  • 479,7 kg de cannabis saisis
  • 2.790.376 euros d’actifs confisqués
  • 23 armes saisies
  • Divers kilogrammes de cocaïne, drogues synthétiques et tabac saisis

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :