Boeing confronté à des problèmes de sécurité : trois de ses modèles font l’objet d’une enquête par le régulateur de l’aviation américain

Le régulateur américain de l'aviation civile a étendu son enquête sur les problèmes de conformité du 737, l'appareil phare de Boeing, au 787 Dreamliner et au 777.

Boeing face à des problèmes de production et d’exploitation #

Cette décision fait suite à des déclarations d’un ingénieur de la compagnie aéronautique, qui a soulevé des questions sur l’intégrité des structures de ces avions. Cependant, Boeing a catégoriquement nié ces allégations.

Il est important de noter que ces révélations surviennent alors que Boeing est en proie à des turbulences sérieuses, avec une série de problèmes de production et d’exploitation affectant ses avions depuis plus d’un an. Les régulateurs ont identifié des problèmes de non-conformité concernant la famille du 737 et ont pris des mesures contraignantes pour que le constructeur y remédie.

Enquête sur la sécurité des avions Boeing #

Une audience est prévue au Sénat américain le 17 avril, intitulée « Examen de la culture sécuritaire brisée de Boeing : récits de témoins directs ». L’objectif de cette audience sera d’aborder les « défaillances de production alarmantes et dangereuses » signalées par un lanceur d’alerte. Les sénateurs démocrate Richard Blumenthal et républicain Ron Johnson ont indiqué dans un communiqué commun que le lanceur d’alerte sera invité à témoigner.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

En outre, Sam Salehpour, ingénieur qualité chez Boeing, a accusé la compagnie aéronautique « d’avoir, de manière répétée, ignoré des inquiétudes graves concernant la sécurité et le contrôle qualité dans la construction des 787 et des 777 ». Les avocates de Salehpour ont adressé un courrier au patron de la FAA, Mike Whitaker, pour exprimer ces préoccupations.

Les allégations de Salehpour #

Salehpour a expliqué avoir constaté des « raccourcis » dans le processus d’assemblage du Dreamliner qui ont notamment provoqué une « déformation des matériaux composites, pouvant altérer les performances d’usure sur le long terme ». Il affirme également que de « nouvelles procédures d’assemblage » du 777 mises en œuvre sans procéder « à la nécessaire reconception des pièces concernées ont entraîné un mauvais alignement des pièces ».

Selon Salehpour, « les ingénieurs de Boeing ont subi des pressions pour fermer les yeux » sur ces problèmes, ce qui « constitue également un grave risque sécuritaire ». Il soutient que plus d’un millier de Dreamliner en service pourraient présenter le problème de déformation situé à « deux jonctions importantes ».

  • Le 737, le 787 Dreamliner et le 777 de Boeing sont maintenant sous enquête.
  • Un ingénieur de Boeing a soulevé des questions sur l’intégrité structurale de ces avions.
  • Boeing travers une période de turbulences en raison d’une série de problèmes de production et d’exploitation.
  • Le régulateur de l’aviation américain a pris des mesures contraignantes pour que le constructeur résolve ces problèmes.

Boeing a rejeté les allégations de Salehpour, affirmant avoir « toute confiance dans le 787 Dreamliner » et « dans la sûreté et la durabilité de la famille 777 ». Cependant, le futur de ces avions reste incertain alors que l’enquête de la FAA continue.

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :