Les dessous de la tension croissante entre Emmanuel Macron et Bruno Le Maire sur le déficit public : une bataille d’influence silencieuse

Le déficit public de la France a atteint un niveau inquiétant de 5,5% du PIB en 2023, dépassant largement les prévisions du gouvernement fixées à 4,9%.

Bercy aux prises avec le déficit public #

Cette situation, couplée à une augmentation modeste des recettes publiques de 2% en 2023 après une croissance de 7,4% en 2022, plonge le ministère de l’Économie en pleine tourmente.

En réponse à cette conjoncture difficile, Bruno Le Maire a multiplié les annonces. Le ministre de l’Économie semble prendre de plus en plus de libertés, au point d’agacer le président Emmanuel Macron.

Une nouvelle trajectoire budgétaire à l’horizon #

Face à ce contexte tendu, Bercy est sur le point de dévoiler les grandes lignes de son programme de stabilité. Ce document, qui sera examiné lors du Conseil des ministres du 17 avril avant d’être envoyé à Bruxelles, dessinera la nouvelle trajectoire budgétaire de la France jusqu’à la fin du quinquennat. Il devrait également s’accompagner d’un plan d’économies inédit.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

Ce programme intervient dans un climat de tension sans précédent entre le président Macron et son ministre de l’Économie, qui semble prendre des initiatives pour combler le déficit sans attendre les arbitrages.

La méthode de Bruno Le Maire mise en cause #

Si un départ de Bruno Le Maire n’est pas à l’ordre du jour à l’Élysée, sa méthode de travail suscite des critiques. Jugée individualiste et maladroite, elle exaspère de plus en plus les hautes sphères du pouvoir. Un exemple récent de cette tension concerne la soumission d’un budget rectificatif au Parlement, une idée avancée par Le Maire avant d’être fermement rejetée par Macron.

Un proche du chef de l’État a exprimé son inquiétude face à cette situation, affirmant que Le Maire « joue les chevaliers blancs » et pourrait chercher à provoquer une motion de censure pour renverser le gouvernement. Deux hypothèses sont avancées : soit Le Maire cherche à quitter le gouvernement pour des raisons politiques sans assumer l’échec de la gestion des finances publiques, soit il se positionne pour prendre la place de Gabriel Attal.

Certains points clés du conflit entre Emmanuel Macron et Bruno Le Maire sont :

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

  • Une tension croissante sur la gestion du déficit public
  • Le comportement individualiste et maladroit de Bruno Le Maire
  • La possibilité d’un départ de Bruno Le Maire du gouvernement
  • La question de la succession de Gabriel Attal

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :