Jonathann Daval, meurtrier de son épouse, fait face à la justice une fois de plus : Quelle est la nouvelle accusation ?

Jonathann Daval, que l'on se souvient pour sa condamnation pour le meurtre de son épouse Alexia en 2017, revient devant la justice.

Jonathann Daval : un retour dans le prétoire #

Cette fois, ce n’est pas pour un acte de violence, mais pour des dénonciations calomnieuses envers sa belle-famille. Le meurtrier condamné, qui purge une peine de 25 ans de réclusion, va maintenant devoir répondre de ses actes devant le tribunal correctionnel de Besançon.

La famille de la victime, composée des parents d’Alexia, de leur fille Stéphanie et de son mari Grégory Gay, s’oppose à Jonathann Daval. Le procureur de la République de Besançon, Étienne Manteaux, soutiendra l’accusation et a demandé que Jonathann Daval soit extrait de sa cellule pour assister à ce procès.

Une affaire qui perdure #

Après sa condamnation pour meurtre, Jonathann Daval avait annoncé qu’il ne ferait pas appel. Beaucoup pensaient qu’ils avaient assisté au dernier chapitre de cette affaire tragique. Cependant, l’histoire d’Alexia, cette jeune femme souriante qui a disparu tragiquement, continue d’émouvoir et d’intéresser le public français.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

Maintenant, sa belle-famille cite Daval à comparaître pour dénonciations calomnieuses. Il lui est reproché d’avoir menti pendant six mois, accusant Grégory Gay d’avoir étranglé Alexia avec la complicité de sa famille.

De nouvelles accusations #

Jonathann Daval avait initialement reconnu être l’auteur du meurtre de sa femme pendant l’instruction. Cependant, à la surprise générale, il s’était rétracté lors d’une audition en juin 2018, affirmant que son beau-frère avait étranglé Alexia lors d’une crise d’hystérie chez ses parents, et que la famille avait passé un « pacte secret » pour étouffer l’affaire.

Daval avait finalement reconnu avoir menti en décembre 2018, lors d’une confrontation émouvante avec ses accusateurs. Grégory Gay, le principal plaignant, a été traumatisé par ces fausses accusations et cherche à laver son honneur.

Potentielles conséquences #

Daval risque cinq ans de prison pour ces nouvelles accusations, mais sa peine sera confondue avec sa condamnation pour meurtre. Sa belle-famille demande également 60 000 euros de dommages et intérêts, dont 30 000 euros pour Grégory Gay, 10 000 euros pour la sœur d’Alexia et 10 000 euros pour chacun des parents.

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

Un rappel des faits #

Jonathann Daval a étranglé son épouse Alexia dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017 à leur domicile de Gray-la-Ville. Le lendemain, il a transporté son corps dans un bois, mis le feu et donné l’alerte, prétendant que sa femme n’était pas revenue de son jogging. Le corps d’Alexia avait été retrouvé deux jours plus tard.

  • Jonathann Daval a été condamné pour le meurtre de son épouse en 2017.
  • Il revient devant la justice pour des dénonciations calomnieuses envers sa belle-famille.
  • Il avait initialement accusé son beau-frère du meurtre avant de se rétracter.
  • Il risque cinq ans de prison supplémentaires pour ces nouvelles accusations.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis