Décryptage des symptômes, caractéristiques et mesures de prévention de la rougeole comparée à la varicelle

La rougeole est une maladie infectieuse très contagieuse, principalement présente chez l'enfant et le nourrisson, mais qui peut également affecter l'adulte.

Définition et aspects de la rougeole #

On la reconnaît par des petites taches rouges qui commencent par apparaître sur le haut du corps, derrière les oreilles et sur le front, avant de descendre. Le virus responsable de la rougeole appartient à la famille des paramyxoviridés et se propage dans l’air.

Bien que la rougeole ne soit pas une maladie bénigne, la vaccination a permis de réduire considérablement le nombre de décès associés à cette maladie. Cependant, une recrudescence des épidémies de rougeole a été observée ces dernières années, en raison d’une diminution de la couverture vaccinale.

Contagion et temps d’incubation #

La rougeole est extrêmement contagieuse, une personne malade pouvant contaminer entre 15 et 20 autres personnes. Elle se transmet par voie aérienne, principalement lors de toux, éternuements, mouchages, contacts par des mains souillées par la salive, contacts étroits avec des personnes infectées, ou par des objets contaminés par des sécrétions du nez ou de la gorge.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

Les symptômes de la rougeole peuvent commencer à apparaître 7 à 18 jours après le contact avec une personne infectée. Une personne atteinte de rougeole est contagieuse jusqu’à 5 jours avant l’apparition des boutons et jusqu’à 5 jours après.

Symptômes de la rougeole #

Les premiers symptômes de la rougeole, qui apparaissent 3 à 4 jours après l’infection, sont semblables à ceux d’un rhume : écoulement du nez, conjonctivite, toux, grande fatigue et forte fièvre. Ces symptômes sont suivis d’une éruption cutanée sous forme de plaques qui dure environ une semaine. Les taches rouges légèrement surélevées laissent des zones de peau normale et suivent un pattern descendant, commençant d’abord sur le visage.

La rougeole peut également provoquer des vomissements, une diarrhée et des douleurs abdominales. Dans certains cas, la rougeole peut entraîner une hospitalisation, notamment pour pneumonie ou complications neurologiques graves, pouvant aller jusqu’à des décès.

Distinguer la rougeole et la varicelle #

  • L’éruption cutanée, en cas de rougeole, apparaît en premier lieu sur le visage, puis sur le reste du corps.
  • Les boutons de la rougeole ne grattent pas, contrairement à ceux de la varicelle.
  • Les boutons de la varicelle ressemblent à des taches rosées, qui se transforment ensuite en vésicules remplies de substance transparente.

La rougeole chez l’adulte #

La rougeole n’est pas uniquement une maladie infantile. Les bébés de moins de 12 mois sont les plus touchés, mais les complications les plus sévères sont également fréquentes chez les adolescents et les jeunes adultes. Les adultes qui n’ont pas été vaccinés pendant leur enfance encourent des risques de séquelles graves lorsqu’ils contractent la rougeole à l’âge adulte.

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

Le vaccin contre la rougeole #

Le vaccin ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole) est le meilleur moyen de prévenir la rougeole. Il est recommandé à toutes les personnes qui ne sont pas encore vaccinées. Le vaccin ROR est administré en deux doses, la première à 12 mois et la seconde entre 16 et 18 mois.

Le vaccin contre la rougeole est remboursé à 100% par l’Assurance Maladie pour tous les enfants de un à dix-sept ans inclus, et à 65% à partir de 18 ans.

Traitement de la rougeole #

Il n’existe pas de traitement spécifique pour la rougeole. En cas de fièvre ou de surinfections, un antibiotique peut être prescrit. Pour lutter contre la fièvre, un antipyrétique peut également être recommandé. Il est également conseillé de faire boire les enfants régulièrement, de ne pas trop les couvrir, de bien aérer leur chambre et de les faire se reposer.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis