Le tragique destin de François Hussenot: inventeur de la boîte noire qui a péri dans un accident aérien il y a plus de 70 ans

Les hauteurs du village de Fontrieu, situé dans le sud du Tarn, sont marquées par une tragédie survenue il y a plus de 70 ans.

Hommage à un innovateur majeur de l’aéronautique #

Ici, le 16 mai 1951, François Hussenot, l’inventeur de la boîte noire, a péri dans un accident d’avion. Un événement douloureux qui a bouleversé l’histoire de l’aéronautique, et dont la mémoire continue d’être honorée.

Le nom de Hussenot figure avec fierté à l’école Polytechnique, parmi ceux d’autres illustres anciens élèves qui ont brillamment contribué à l’éclat de l’institution. Bien que peu connu du grand public, Hussenot est un pilier de l’innovation dans le domaine aéronautique.

Un outil devenu indispensable dans l’aviation #

François Hussenot est célébré pour une invention fondamentale : la boîte noire. Son génie a permis de créer cet outil aujourd’hui incontournable, qui permet de déterminer les paramètres de vol conduisant à un accident aéronautique. Ironiquement, il est décédé dans un accident d’avion avant que sa création ne soit pleinement reconnue et adoptée mondialement.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

Le jour de son décès, Hussenot et son équipage étaient en liaison entre Marignane et Mont-de-Marsan. Un épais brouillard masquait le ciel du Massif Central, et un orage magnétique perturbait la vision et l’orientation des pilotes. Ils n’ont pas survécu au crash de leur avion dans les hauteurs du sud tarnais.

La boîte noire : une création révolutionnaire #

Dans les années 30 et 40, François Hussenot a transformé la façon dont les paramètres de vol sont enregistrés. Avant son invention, les pilotes devaient noter sur une plaque en temps réel les indications données par leurs instruments. Hussenot a eu l’idée de développer des appareils envoyant des impulsions électriques en temps réel sur du papier photographique. Ces pellicules étaient stockées dans une chambre étanche à la lumière. Ainsi est née la « boîte noire ».

Cette invention a permis un gain de temps considérable pour les aviateurs. La boîte noire a connu un succès international, et sa couleur a même été changée du noir à l’orange pour mieux la retrouver dans les débris d’un avion, une autre évolution due à l’ingénieur français.

Outre la boîte noire, François Hussenot a déposé 18 brevets au total, dont certains dans des domaines plus insolites. Par exemple, il est l’inventeur de la poubelle dont le couvercle se referme avec une pédale. Un génie aux multiples facettes qui manque cruellement au monde de l’aéronautique.

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

  • Un génie de l’aéronautique
  • Inventeur de la boîte noire
  • Victime d’un accident d’avion
  • Un hommage durable

Son décès prématuré a mis fin à une vie riche en idées et en succès. Comme le dit son fils Rémi Hussenot, « On préfère se dire qu’il est mort en exerçant son métier et pas d’un virus ou dans un accident de voiture. C’est en cohérence avec son état d’esprit : donner sa vie pour la passion qui a animé son existence. »

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :