Stanislas Guerini propose un changement majeur dans la fonction publique : l’abolition du tabou sur le licenciement des fonctionnaires

La fonction publique est à nouveau au centre de l'attention alors que le ministre Stanislas Guerini lance une concertation sur son projet de réforme.

Un nouveau regard sur la fonction publique #

Ce projet vise à intensifier la rémunération au mérite des fonctionnaires et à faciliter les mutations au sein de la fonction publique. Cependant, ce n’est pas sans provoquer une vague de mécontentement parmi les syndicats.

Malgré les assurances du ministre qu’il n’y aura pas de « licenciement économique » dans la fonction publique, la proposition de Guerini de lever le tabou du licenciement a suscité de nombreuses réactions. Le ministre insiste sur le fait que le statut des fonctionnaires prévoit une possibilité de « licenciement pour insuffisance professionnelle ».

Le statut de la fonction publique revisité #

Le ministre est résolu à briser certains tabous et à changer les mentalités. Il a déclaré: « Je veux qu’on lève le tabou du licenciement dans la fonction publique ». Il est conscient que cela peut provoquer de la résistance, mais il croit fermement que c’est nécessaire pour le bien de la fonction publique.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

Il a également souligné que l’idée de licenciement ne doit pas être confondue avec le statut de la fonction publique. Selon lui, le statut garantit l’emploi, ce qu’il ne souhaite pas remettre en cause. Au contraire, il veut éclaircir le statut concernant le licenciement pour insuffisance professionnelle, un outil mal défini et peu appliqué.

L’équilibre entre le public et le privé #

La distinction entre le public et le privé est importante pour Stanislas Guerini. Il estime que le statut de la fonction publique est un élément clé qui distingue le secteur public du privé. Cependant, il estime également que le statut ne doit pas être un obstacle à l’efficacité et à la performance.

Il met en avant le fait que dans un collectif de travail, si une personne ne fait pas son travail correctement, cela peut avoir des répercussions sur tout le groupe. Selon lui, les agents publics sont les premiers à vouloir un système qui soit juste et qui récompense mieux l’engagement et le travail.

En résumé, voici les principaux points de la réforme proposée par Stanislas Guerini :

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

  • Intensifier la rémunération au mérite des fonctionnaires
  • Faciliter les mutations au sein de la fonction publique
  • Lever le tabou du licenciement pour insuffisance professionnelle
  • Maintenir la garantie de l’emploi pour les fonctionnaires

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis