Le mystérieux chef taliban fait une apparition publique à l’occasion de l’Aïd el-Fitr : une analyse des implications pour l’Afghanistan

La fin du mois sacré du Ramadan a été marquée par une surprise de taille dans la ville afghane de Kandahar.

L’apparition inattendue du chef des talibans #

Le chef des talibans, Hibatullah Akhundzada, s’est fait voir en public, un événement rare en soi. Cette apparition a eu lieu lors de la prière de l’Aïd el-Fitr, célébrée par des milliers de fidèles.

Akhundzada, le mystérieux mollah, est connu pour ses rares apparitions publiques depuis qu’il a accédé au rang de chef suprême en 2016. Cette présence inhabituelle soulève de nombreuses questions sur le message qu’il cherche peut-être à envoyer à son peuple et au monde.

Des mesures de sécurité renforcées pour une occasion religieuse #

Les célébrations de fin du Ramadan ont été marquées par des mesures de sécurité draconiennes en raison des récents attentats meurtriers revendiqués par le groupe jihadiste Etat islamique. Les fidèles ont été empêchés d’entrer dans l’édifice principal de la mosquée, mais ont pu prier sur le site. Un discours attribué à l’émir a été diffusé par haut-parleur.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

À Kaboul en particulier, la sécurité était plus élevée que lors des deux précédentes célébrations de l’Aïd el-Fitr depuis le retour au pouvoir des talibans en août 2021. Les communications par téléphone portable ont été interrompues, avant d’être rétablies quelques heures après la prière de l’Aïd.

Les messages du chef suprême : une analyse #

Akhundzada, malgré ses apparitions publiques limitées, s’exprime régulièrement à travers des messages adressés à la population, notamment lors de célébrations religieuses. Dans son message le plus récent, il a exhorté les Afghans à observer la loi islamique dans une manière ultra-rigoriste.

Il a également appelé toutes les nations à rétablir leurs liens avec l’Afghanistan, qui n’est reconnu par aucun pays à ce jour. Par ailleurs, il a appelé à l’unité et à éviter les désaccords parmi les responsables talibans, ce qui donne un aperçu de la dynamique interne du régime.

Voici quelques points clés à retenir de cet événement :

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

  • Le chef des talibans, Hibatullah Akhundzada, a fait une rare apparition publique lors de la prière de l’Aïd el-Fitr.
  • Les mesures de sécurité ont été renforcées lors de cette occasion religieuse, à la suite de récents attentats meurtriers.
  • Akhundzada a exhorté les Afghans à observer la loi islamique de manière ultra-rigoriste et a appelé à l’unité parmi les dirigeants talibans.

Cet événement apporte un nouvel éclairage sur le régime taliban et soulève des questions sur l’avenir de l’Afghanistan. Seul le temps dira quelle sera la prochaine étape pour le pays sous le régime taliban.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis