Le combat de Catherine Laborde contre le syndrome de Lewy : une lumière dans l’ombre, sa retraite en Vendée

Peut-être vous demandez-vous où est passée Catherine Laborde, l'ancienne présentatrice météo qui a marqué des générations de téléspectateurs.

Le combat silencieux de Catherine Laborde #

Atteinte du syndrome de Lewy, une maladie combinant Alzheimer et Parkinson, Catherine a dû se retirer des feux de la rampe. Sa soeur, Françoise Laborde, a néanmoins partagé quelques nouvelles lors de son passage à l’émission Chez Jordan, le 9 avril 2024.

La dernière apparition publique de Catherine remonte à janvier 2023, lors d’une interview accordée à Femme Actuelle avec son conjoint Thomas Stern. Depuis, elle a continué à lutter contre sa maladie, toujours soutenue par son mari et ses filles Gabrielle et Pia qui se relaient à ses côtés. Thomas, qui a exprimé dans le passé son désir de fuir l’épreuve de la maladie, reste fidèle à Catherine, absorbant les tempêtes émotionnelles avec amour et dévouement.

Un havre de paix en Vendée #

À l’écart des lumières de la télévision, Catherine Laborde a trouvé refuge en Vendée, sur l’Île d’Yeu. Selon les confidences de sa soeur, elle y est accompagnée par une « jeune femme formidable » prénommée Alexandra. Françoise Laborde a également évoqué des projets de retrouvailles familiales dans le Gers durant l’été, soulignant l’importance de l’entourage dans cette épreuve.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

Malgré l’attention et l’aide de ses proches, Catherine Laborde doit faire face quotidiennement à une maladie difficile. Sa mémoire, son équilibre et ses mots lui font défaut et elle a perdu la notion d’espace. C’est un défi constant pour elle et pour ceux qui l’entourent.

La nouvelle vie de Catherine Laborde #

Le syndrome de Lewy, dont souffre Catherine, se manifeste par des pertes de mémoire et de mobilité qui peuvent être déroutantes. Comme l’a souligné Françoise, parfois Catherine est pleinement présente, puis soudain elle semble ailleurs. Elle peut utiliser un mot à la place d’un autre, ou être submergée par des crises de panique.

Il est donc impératif qu’elle ne reste pas seule. Sa vulnérabilité face aux chutes et autres risques nécessite que ses proches restent constamment à ses côtés. C’est un combat quotidien pour l’ancienne vedette de la météo, qui continue de lutter contre vents et marées.

  • La maladie de Catherine Laborde : le syndrome de Lewy
  • Le soutien indéfectible de son mari Thomas Stern et de ses filles Gabrielle et Pia
  • Son retrait de la vie publique et sa nouvelle vie en Vendée
  • Les difficultés quotidiennes causées par la maladie
  • La présence constante et nécessaire de ses proches

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :