Une étrange alliance : Des armes iraniennes pour l’Ukraine et le rôle des Etats-Unis dans la guerre

L'Ukraine se trouve dans une situation difficile, face à une menace imminente venant de la Russie.

La situation préoccupante en Ukraine #

Notamment, les forces russes semblent prêtes à intensifier leurs efforts, avec 150 000 nouvelles recrues prêtes à rejoindre le front. Pourtant, le général Jean-Paul Perruche affirme que les concentrations de forces sur le front côté russe ne laissent pas penser qu’ils pourraient saturer les défenses ukrainiennes.

La pression russe vise avant tout à provoquer des pertes en hommes et en matériels, à épuiser les forces ukrainiennes et à vider leurs stocks. Cette stratégie s’appuie sur le fait que Kiev éprouve des difficultés de soutien, du côté occidental, avec notamment une enveloppe de 60 milliards de dollars bloquée par le Congrès américain.

Le rôle des États-Unis dans ce conflit #

Il semble qu’il y ait un jeu politique complexe aux États-Unis concernant la situation ukrainienne. D’une part, des républicains méprisent complètement la stratégie et font un très mauvais calcul. Si l’Ukraine perd, les États-Unis perdront aussi en crédibilité vis à vis de leurs alliés.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

D’autre part, l’administration Biden reste ambiguë. Tout en assistant militairement les Ukrainiens, elle fixe aussi depuis le début des lignes rouges dans ses livraisons de missiles, de chars lourds et d’avions qui les empêchent de prendre l’avantage. Il semble donc y avoir une crainte qu’une défaite russe provoque le chaos dans un pays fissuré, possédant 5000 ou 6000 têtes nucléaires.

La possibilité d’une intervention de l’Europe #

Militairement, l’Europe semble incapable de pallier à la situation. Les 50 milliards qui ont été votés par le Conseil européen portent sur une aide budgétaire. L’aide militaire est, elle, à 12 milliards et on projette de la porter à 18. C’est très insuffisant. De plus, il n’y a pas la capacité industrielle à livrer dans l’urgence tous les moyens nécessaires.

Il faudrait passer à la vitesse supérieure dans l’économie de guerre, mais les opinions publiques ne semblent pas prêtes à accepter une telle mesure. L’Europe se trouve donc dans une position délicate, incapable de fournir une aide suffisante à l’Ukraine dans cette situation critique.

Quelques points clés à retenir :

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

  • Les forces russes sont prêtes à intensifier leurs efforts.
  • Les États-Unis jouent un rôle complexe et ambigu dans ce conflit.
  • L’Europe semble incapable de fournir une aide militaire suffisante à l’Ukraine.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis