Jonathann Daval face à la justice : l’aveu déchirant de sa mère, Martine Henry, sur son rôle dans la tragédie

Sept ans après le tragique décès d'Alexia Fouillot, Jonathann Daval se retrouve une fois de plus face à la justice.

Martine Henry, mère de Jonathann Daval, confrontée à son rôle dans le drame #

Cette fois-ci, la plainte provient de son ex-belle-famille qui l’accuse de « dénonciation calomnieuse ». Martine Henry, mère du prévenu, reconnaît douloureusement qu’elle a une part de responsabilité dans cette affaire.

Jugé ce 10 avril 2024 à Besançon pour « dénonciation calomnieuse », Jonathann Daval fait face à de nouvelles accusations, sept ans après le meurtre d’Alexia Fouillot. Martine Henry, sa mère, et son avocat Me Randall Schwerdorffer, ont discuté des mensonges de Jonathann Daval concernant Grégory Gay et la famille d’Alexia.

Accusations de dénonciation calomnieuse par la famille d’Alexia Fouillot à l’encontre de Jonathann Daval #

Jonathann Daval a bouleversé la vie de Grégory Gay, son beau-frère, en l’accusant de la mort d’Alexia. Il a affirmé pendant six mois aux enquêteurs que Grégory Gay et la famille Fouillot étaient responsables du meurtre d’Alexia. De telles accusations ont profondément affecté Grégory Gay, comme l’explique son avocat, Me Jean-Hubert Portejoie.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

Jonathann Daval, qui avait avoué le féminicide d’Alexia, s’est ensuite rétracté en affirmant que Grégory Gay avait étranglé Alexia lors d’une crise d’hystérie et que la famille avait « passé un pacte secret pour étouffer l’affaire ». Finalement, lors d’une confrontation avec Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents d’Alexia, il avoue avoir menti.

Martine Henry reconnaît son implication dans les mensonges de son fils #

Martine Henry, la mère de Jonathann Daval, a accepté de répondre aux questions des journalistes avant le début du procès. Elle admet sa part de responsabilité dans les mensonges de son fils. Martine Henry se souvient avoir dit à son fils à plusieurs reprises : « Tais-toi, ce n’était pas toi (qui a tué Alexia) ».

Elle confie également qu’elle est en partie responsable des accusations portées par Jonathann contre Grégory Gay. « C’est en partie de ma faute si Jonathann les a accusés. Je ne voulais pas admettre que ça pouvait être lui », avoue-t-elle. Aujourd’hui, elle assure que son fils sera présent au procès et qu’il assumera devant les juges et son ancienne belle-famille.

Les parents d’Alexia demandent une compensation financière à Jonathann Daval #

La famille d’Alexia Fouillot réclame une compensation financière à Jonathann Daval pour le préjudice subi. Les parents d’Alexia, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, demandent 60 000 euros de dommages et intérêts, dont 30 000 euros pour Grégory Gay, 10 000 euros pour la sœur d’Alexia et 10 000 euros pour chacun des parents. Martine Henry, la mère de Jonathann Daval, s’excuse auprès de la famille d’Alexia pour les souffrances causées par son fils.

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

Jonathann Daval, déjà condamné à 25 ans de réclusion criminelle pour le meurtre d’Alexia, est sorti de prison pour se rendre au tribunal correctionnel de Besançon. Le verdict sera annoncé dans l’après-midi, le tribunal devant décider entre le droit de la défense et le préjudice causé aux parties civiles. Le sort de Jonathann Daval est donc une fois de plus entre les mains de la justice.

  • Jonathann Daval est jugé pour « dénonciation calomnieuse »
  • Martine Henry, sa mère, admet sa part de responsabilité
  • La famille d’Alexia Fouillot réclame 60 000 euros de dommages et intérêts

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis