Le mystère de la jeunesse éternelle de Martine : découvrez les secrets inédits de l’icône intemporelle de la littérature enfantine

Il est presque impossible que vous n'ayez jamais entendu parler de Martine.

L’histoire de Martine #

Cette petite fille d’une dizaine d’années, aux cheveux tantôt blonds, tantôt châtains, a marqué plusieurs générations. Son monde est rempli d’amis, d’aventures quotidiennes, et d’animaux de compagnie tels que son chien Patapouf et le chat Moustache.

Chaque album de Martine nous plonge dans une nouvelle expérience, allant de la ferme à la mer, de la montagne au zoo. Elle explore diverses activités comme la cuisine, la voile, l’équitation, la danse et le théâtre. Elle est aussi confrontée à des événements marquants de la vie d’un enfant, comme un déménagement ou la naissance d’un petit frère. Martine est, en quelque sorte, le reflet de chacun de nous.

Les créateurs de Martine #

Martine est née en Belgique, issue de l’imaginaire de deux hommes : Marcel Marlier et Gilbert Delahaye. En 1954, Gilbert Delahaye, travaillant comme typographe aux éditions Casterman, est sollicité pour imaginer les aventures d’une petite fille. C’est ainsi qu’il écrit « Martine à la ferme », le premier album de la série.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

Pour donner vie à l’histoire, les éditeurs font appel à Marcel Marlier, un illustrateur déjà reconnu. Ses dessins, au réalisme naïf et aux couleurs pastel, ont grandement contribué au succès de la série. Ils représentent une enfance idéale dans un monde sans danger ni contrariété.

La véritable Martine #

Il est fascinant de constater que Martine a vraiment existé ! La première petite fille qui a servi de modèle à Marcel Marlier s’appelle Marie-Paule Caes. Aujourd’hui retraitée, elle vit en France. En 1954, elle n’avait que 6 ans. Ses parents étaient des amis de l’auteur, qui résidait alors en Belgique.

Alors que Marie-Paule grandissait, l’illustrateur s’est tourné vers d’autres modèles. Quant à Gilbert Delahaye, il s’est inspiré de ses propres enfants pour écrire les aventures de Martine.

Le succès de Martine #

Martine a su traverser les époques et les générations. Malgré certaines critiques la présentant comme une œuvre bourgeoise, rétrograde ou sexiste, elle est restée une icône incontournable de l’édition jeunesse.

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

En 2024, ses 64 albums se sont vendus à plus de 120 millions d’exemplaires en langue française et 45 millions en langues étrangères. La série a pris fin avec la mort de son dessinateur, en 2011, mais depuis 2021, un nouvel album paraît chaque année.

  • Martine au Louvre
  • Martine à Versailles
  • Martine en Bretagne

Martine à la télévision #

Le succès de Martine ne s’est pas limité aux livres. Une série d’animations en 3D, racontant les aventures de Martine et de ses amis, a été lancée en 2012. Avant une vente aux enchères de 12 gouaches originales de la petite héroïne belge, 27 dessins originaux la représentant ont été mis aux enchères en 2019, et ont fait sensation.

Martine, malgré les années, continue de séduire et de marquer les esprits. Elle demeure une icône intemporelle de la littérature enfantine, symbole de l’éternelle jeunesse.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :