Le syndicat CGT prévoit de bouleverser les JO de Paris 2024 : une grève majeure en vue dans la fonction publique

Le syndicat CGT, premier syndicat de la fonction publique, prévoit de jouer un rôle majeur pendant les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

La fonction publique face à un défi olympique #

Il a déposé un préavis de grève qui couvrira la période des jeux, allant du 15 avril au 15 septembre. Cette action pourrait paralyser les services publics pendant une période cruciale pour le pays.

L’annonce de cette décision a été faite par Céline Verzeletti, la secrétaire confédérale du syndicat, lors d’une interview sur BFM TV. Cependant, cette action n’est pas une surprise. Le syndicat avait déjà exprimé son intention de faire grève pendant cette période.

Les revendications du syndicat CGT #

Le syndicat CGT demande notamment des recrutements pérennes, des compensations salariales en rapport avec les contraintes professionnelles générées par les Jeux, ainsi que des droits aux congés, au télétravail choisi et à la déconnexion. Ces demandes ont été formulées dans un communiqué du syndicat.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

Le syndicat se plaint également d’une inflation galopante qui a suivi plus d’une décennie de gel de la valeur du point. Selon eux, cette situation a entraîné une perte de pouvoir d’achat pour les agents de la fonction publique.

Les implications de cette grève #

Si cette grève a lieu, elle pourrait avoir de sérieuses conséquences. Les JO de Paris 2024, un événement qui attire l’attention du monde entier, dépendent fortement de la fonction publique pour son bon déroulement. Une grève pourrait perturber les services essentiels pendant les jeux.

De plus, cette grève pourrait mettre en lumière les problèmes rencontrés par les travailleurs de la fonction publique. C’est une occasion pour le syndicat CGT de faire entendre ses revendications sur une scène internationale.

  • Préavis de grève déposé par le syndicat CGT couvrant la période des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024
  • Les revendications du syndicat comprennent des recrutements pérennes, des compensations salariales et le droit à la déconnexion
  • Possible perturbation des services publics pendant les jeux
  • Cette action pourrait mettre en lumière les problèmes rencontrés par les travailleurs de la fonction publique

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :