Engie et Suez s’associent : une alliance prometteuse pour l’énergie solaire en Bretagne

Le 9 avril dernier, le groupe Suez, connu pour son expertise dans le traitement de l'eau et des déchets, a fait une annonce notable.

Une collaboration efficace pour l’énergie solaire #

Il a conclu deux contrats d’achat d’électricité, aussi appelés « power purchase agreement (PPA) », avec l’énergéticien Engie. Le point d’intersection de ces accords est l’énergie photovoltaïque.

La durée de ces accords est de 20 ans et ils concernent principalement la production solaire des centrales photovoltaïques d’Engie. Ces dernières sont situées sur les sites de stockage de déchets non dangereux de Suez à Gueltas, dans le Morbihan et à Vémars, dans le Val-d’Oise.

Le potentiel énergétique de Gueltas #

La centrale photovoltaïque de Gueltas a nécessité un investissement de plusieurs millions d’euros. Installée sur une parcelle de 16 hectares, elle est en service depuis 1995. Le site traite environ 195.000 tonnes de déchets par an, provenant des collectivités et industries locales. Depuis février, 24.300 panneaux solaires ont été mis en service, produisant à eux seuls l’équivalent de l’électricité consommée annuellement par 6.600 habitants.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

Suez avait annoncé, il y a un an, son intention d’investir davantage dans ce pôle de valorisation. L’objectif ? Produire des combustibles, installer une chaudière capable de traiter 130.000 tonnes de déchets et produire 130 GWh/an d’électricité injectée sur le réseau local d’Enedis. Selon les prévisions, Gueltas pourrait fournir de l’électricité à 27.000 foyers et du gaz à 3.000 foyers à terme, tout en créant 25 emplois.

Le futur prometteur de la centrale de Vémars #

Le deuxième contrat signé avec Engie porte sur la centrale de Vémars. Cette dernière, actuellement en construction, est déjà considérée comme l’une des centrales photovoltaïques les plus puissantes d’Ile-de-France. Avec 37.200 panneaux solaires répartis sur 32 hectares, elle devrait produire 21,4 MWc, soit assez pour alimenter en électricité 10.000 habitants chaque année.

L’énergie solaire produite sur les installations de stockage de déchets de Gueltas alimente une partie des activités de Suez liées à l’eau et aux déchets. « Nous avons l’ambition de développer cette démarche », a déclaré Yves Rannou, directeur de la division Recyclage et Valorisation de Suez. Suez vise à augmenter à 70% la part d’électricité durable dans sa consommation électrique globale, et à 100% en Europe d’ici 2030.

Les avantages de cette collaboration #

  • Valorisation des déchets.
  • Production d’énergie renouvelable.
  • Création d’emplois locaux.
  • Augmentation de la consommation d’électricité durable.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :