Renouvellement de l’infrastructure de transport : Vinci prépare l’avenir avec des super-stations de recharge ultra-rapide pour voitures électriques

Il est indéniable que le paysage automobile de la France est en train de vivre une révolution.

La vision de Vinci pour une mobilité durable #

Vinci, le géant de l’infrastructure autoroutière du pays, fait un pas de géant dans cette transition en annonçant l’ouverture de trois super-stations de recharge ultra-rapide pour les voitures électriques. Cette initiative représente un tournant majeur dans la transition vers une mobilité plus durable et écoresponsable.

En collaboration avec Zunder, un opérateur espagnol expert des solutions de recharge pour véhicules électriques, Vinci vise à révolutionner le secteur. Ces super-stations, qui devraient voir le jour d’ici l’été 2024, promettent des bornes ultra-rapides, représentant le sommet de la technologie de recharge. Cependant, pour en profiter, les voitures électriques devront être compatibles avec le système Plug & Charge, permettant une reconnaissance automatique du véhicule et un démarrage instantané de la recharge.

L’emplacement stratégique des super-stations #

La position de ces super-stations n’a pas été laissée au hasard. Vinci et Zunder ont choisi des sites stratégiques sur les axes routiers majeurs pour une accessibilité maximale. L’aire de Sarthe-Touraine sur l’A28, qui relie Rouen à Tours via Le Mans, en est un exemple. Initialement, elle sera équipée de deux points de charge.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

En parallèle, deux autres sites seront aménagés : l’aire du Val-de-Cher sur l’A85, qui s’étend de Angers à Bourges, et l’aire de Bourges-Marmagne sur l’A71, reliant Orléans à Clermont-Ferrand. Ces deux derniers sites prévoient d’installer 25 points de charge Plug & Charges.

Le défi du déploiement des bornes de recharge #

Malgré ces avancées, le déploiement des bornes de recharge en France reste un défi. En 2023, le nombre de bornes a presque doublé, avec une augmentation de 41%. Cependant, avec seulement 114 000 bornes de recharge fin 2023 pour une flotte de 800 000 voitures électriques, la France a encore du chemin à parcourir.

Le gouvernement français a d’ailleurs fixé un objectif ambitieux : 400 000 bornes de recharge d’ici à 2030 pour accompagner les 13 millions de véhicules électriques prévus sur les routes françaises. Cela signifie installer au minimum 130 bornes de recharge par jour. Un défi de taille, mais nécessaire pour soutenir cette transition vers une mobilité plus verte.

Voici une liste des points clés de ce projet :

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

  • Collaboration entre Vinci et Zunder pour le déploiement de trois super-stations
  • Les super-stations devraient être opérationnelles d’ici l’été 2024
  • Les véhicules devront être compatibles avec le système Plug & Charge
  • Emplacement stratégique des super-stations sur les axes routiers majeurs
  • Objectif gouvernemental de 400 000 bornes de recharge d’ici 2030

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :