La sécurité renforcée pour le match PSG-Barcelone : la tension monte malgré la menace désormais « non avérée »

En raison de rumeurs non vérifiées d'une éventuelle menace terroriste, le match de la Ligue des champions opposant le Paris Saint-Germain (PSG) à Barcelone a été entouré d'une atmosphère chargée d'appréhension.

Un contexte de peur et d’espoir #

Toutefois, Prisca Thevenot, porte-parole du gouvernement, a apaisé les craintes en affirmant qu’il n’y avait « pas de menace avérée ».

Lors du compte rendu du Conseil des ministres, la ministre a insisté sur le fait que malgré l’absence de danger imminent, la prudence et la responsabilité restent de mise à chaque instant. Ce discours rassurant contraste avec celui du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui avait précédemment évoqué une « menace caractérisée ».

Des mesures de sécurité considérables #

Malgré l’absence de menace confirmée, les forces de sécurité ont été déployées en grand nombre pour assurer la sécurité du match. En effet, sept unités de forces mobiles, comprenant des unités spécialisées telles que la BRI, ont été mobilisées. Au total, environ un millier de policiers ont été déployés pour le match au Parc des Princes.

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

En complément de ces forces au sol, des drones ont également été déployés, selon un arrêté de la préfecture de police de Paris. La Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) est, quant à elle, restée « particulièrement à pied d’œuvre ».

Les précédents matchs de la Ligue des champions #

La menace évoquée par M. Darmanin ne visait pas spécifiquement la France, mais les quarts de finale de la Ligue des champions en général. Cette menace a été diffusée par l’Etat islamique via une de ses agences de communication sur les réseaux sociaux. Cependant, les précédents matchs des quarts de finale, opposant le Real Madrid à Manchester City et Arsenal au Bayern Munich, se sont déroulés sans incident.

Malgré cette atmosphère tendue, ces rencontres sportives ont été l’occasion de célébrer l’esprit de compétition et le talent des joueurs. Malgré la peur, le football a une fois de plus prouvé sa capacité à rassembler des millions de personnes autour d’une passion commune.

La liste des mesures prises pour assurer la sécurité comprend :

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

  • Le déploiement de sept unités de forces mobiles
  • L’utilisation d’unités spécialisées, dont la BRI
  • La mobilisation d’environ un millier de policiers
  • L’usage de drones pour la surveillance
  • La mise en place d’un dispositif de sécurité par la DGSI

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis