Jonathann Daval : La renaissance d’un meurtrier dans un procès pour dénonciation calomnieuse

Le 10 avril 2024 restera gravé dans les mémoires comme le jour où Jonathann Daval, déjà reconnu coupable du meurtre de son épouse Alexia en 2020, a de nouveau fait face à la justice.

Contexte du procès de Jonathann Daval #

Cette fois, il a été jugé pour dénonciation calomnieuse contre son ex-belle-famille, non pas dans une cour d’assises, mais au tribunal correctionnel de Besançon, dans le Doubs.

Le procès de Daval s’inscrit comme un événement marquant de l’année judiciaire. Malgré l’horreur des faits qui ont conduit à sa première condamnation, le meurtrier a eu droit à un nouveau procès, cette fois-ci pour dénonciation calomnieuse.

Le procureur demande la relaxe de Jonathann Daval #

Le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux, a pris la parole lors de ce procès inédit. Contre toute attente, son réquisitoire a été en faveur de la relaxe de Daval. Le représentant de l’accusation a soutenu que « la loi et la jurisprudence reconnaissent à une personne poursuivie de pouvoir mentir, même si c’est moralement très dur ».

À lire Comment réussir son projet de création de site internet

Tout en reconnaissant la douleur de la famille d’Alexia, souillée par les accusations calomnieuses de Daval, le procureur a rappelé que le droit à la défense est un principe fondamental de notre système judiciaire. Il a souligné le fait que la justice doit rester objective et impartiale, malgré l’émotion et l’indignation que suscite ce cas.

Un procès sous haute tension #

Le procès de Jonathann Daval pour dénonciation calomnieuse a suscité de nombreuses interrogations. Comment un homme déjà condamné pour le meurtre de son épouse peut-il bénéficier d’une telle indulgence de la part du procureur ? Est-ce un signe de clémence ou de laxisme de la justice française ?

Ce procès a également mis en lumière la tension et la souffrance de la famille d’Alexia, qui a dû faire face une fois de plus à l’homme qui a ôté la vie à leur fille et sœur. Malgré tout, ils ont tenu à être présents, pour défendre la mémoire d’Alexia et pour que justice soit faite.

Voici quelques dates clés de cette affaire qui a bouleversé la France :

À lire Céline Dion hésite encore à revenir sur scène malgré son combat contre une maladie rare

  • 30 octobre 2017 : Disparition d’Alexia Daval
  • 7 novembre 2017 : Jonathann Daval signale la disparition de son épouse
  • 2 février 2018 : Jonathann Daval est mis en examen pour le meurtre de sa femme
  • 2020 : Jonathann Daval est condamné pour le meurtre de son épouse
  • 10 avril 2024 : Procès de Jonathann Daval pour dénonciation calomnieuse

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :