La famille dévastée d’Alexia Daval révèle son désarroi sur BFMTV suite à un verdict inattendu

Le 10 avril 2024, Jonathann Daval, le meurtrier présumé d'Alexia Fouillot, a été jugé pour "dénonciation calomnieuse".

Un meurtre qui a ébranlé la nation #

Accusé d’avoir attribué à tort le meurtre de sa femme à son beau-frère, il a été confronté à la justice, laissant une famille en deuil et une nation en émoi.

Revenons en octobre 2017, une période où une tragédie inimaginable s’est produite. Alexia Daval, une jeune femme pleine de vie, est retrouvée sans vie dans un bois de Haute-Saône. Son mari, Jonathann Daval, apparaît alors en larmes devant les caméras, avant de confesser finalement sa culpabilité dans le meurtre de sa femme.

Un verdict qui bouleverse la famille #

La famille d’Alexia s’attendait à une certaine forme de justice, mais le verdict du procureur de la République de Besançon a été une véritable déception. Il a requis la relaxe pour Jonathann Daval, laissant la famille d’Alexia sous le choc et en proie à de profondes émotions.

À lire Voici les secrets pour maîtriser parfaitement votre nœud de cravate à chaque fois

Grégory Gay, le principal plaignant et beau-frère de Jonathann, a exprimé publiquement sa surprise et son désarroi face à cette décision. Il a déploré la situation, la qualifiant de « limite du harcèlement ». Jonathann, quant à lui, a reconnu avoir menti et a présenté ses excuses à la famille d’Alexia.

Les réactions de la famille #

Stéphanie, la sœur de la victime, a également exprimé son indignation. Elle a souligné le désir de toute la famille d’être reconnue comme victime de Jonathann Daval. Isabelle Fouillot, la mère d’Alexia, a partagé sa peine en rappelant combien sa fille lui manque et comment l’issue du procès ne met pas un terme à leur souffrance.

Quant à Grégory Gay, il a fait part de son désarroi et a exprimé son refus que ces accusations restent impunies. Il a décrit la souffrance endurée et les menaces reçues suite aux accusations de Jonathann Daval.

Un accusé qui admet sa culpabilité #

Jonathann Daval, face à la cour, a admis avoir menti. Il a évoqué les pressions qu’il a ressenties et a expliqué comment son désir d’échapper à la prison l’a poussé à accuser d’autres personnes. Ces révélations ont provoqué une vive réaction de la part d’Isabelle Fouillot qui a déclaré : « Nous qui t’avons accueilli comme un fils ! Non seulement tu as tué Alexia, mais tu nous as accusés. Comment veux-tu qu’on endure ça ? »

À lire Voici ce que les anciens présidents français gagnent après leur mandat : des chiffres qui vont vous surprendre

Les aveux de Jonathann ont été accueillis avec choc et indignation par la famille d’Alexia. Ces révélations ont également suscité de vives réactions au sein de la société, laissant présager une suite tumultueuse à cette affaire.

Points clés de l’affaire #

  • Le corps d’Alexia Daval a été retrouvé en octobre 2017, conduisant à l’arrestation de son mari, Jonathann Daval.
  • Jonathann Daval a été jugé pour « dénonciation calomnieuse » en avril 2019 après avoir accusé son beau-frère.
  • Le procureur de Besançon a requis la relaxe de Jonathann Daval, une décision qui a surpris et déçu la famille d’Alexia.
  • Jonathann Daval a reconnu ses mensonges et a présenté ses excuses à la famille d’Alexia.

Sciences et Démocratie est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis